Rimac, Pérou

Informations générales

Secrétariat régional

Rimac

Année d'inscription

1988

Fonction historique

Politique, religieuse et administrative , Statut administratif: District dans la province de Lima , Secrétariat régionalAmérique du sud

Situation et site

Sur la côte désertique du Pacifique, dans une région d’oasis et à l’abri des alizés, le district du Rimac se trouve dans Lima, qui est à 12 km du port du Callao qui fait partie de son agglomération. Au pied de la colline San Cristobal, la ville est traversée par le rio Rimac.

Morphologie urbaine

La forme du site est plutôt réticulée puisque sa constitution est le résultat d’une sélection et d’une intégration d’ensembles monumentaux. Le quadrilatère de la Plaza de Armas, coeur de la ville coloniale, et la plupart des grands monuments se situent sur la rive gauche du rio Rimac; les anciens quartiers résidentiels se situant sur l’autre rive. Le tracé en échiquier du coeur de Lima, établi par Diego de Aguero, est resté intact. En outre, les îlots centraux ont maintenu leurs fonctions d’origine.

La plupart des monuments remontent aux XVIIe et XVIIIe siècles. Le style baroque, que partage la majorité d’entre eux, religieux ou civils, assure l’originalité et l’unité de ce cadre architectural hispano américain. Les portails sculptés et les balcons de bois ajouré ajoutent à la parure et au caractère de la ville. Outre les grands monuments, le centre historique abrite des vestiges architecturaux pré-coloniaux, notamment ceux du centre cérémonial de La Florida.

Critères d’inscription

Critère (iv) : Le centre historique de Lima témoigne de l’architecture et du développement urbain d’une ville coloniale espagnole très importante en Amérique Latine sur le plan politique, économique et culturel. Il représente une expression exceptionnelle d’un processus culturel régional qui préserve ses valeurs architecturales, techniques, typologiques, esthétiques, historiques et urbaines adaptées en termes de disponibilité des matériaux, climat, séismes et exigences de la société. San Francisco de Lima offre un exemple éminent, et l’un des plus complets, d’un ensemble conventuel de l’époque coloniale en Amérique latine.

Repères historiques

  • La fondation de Lima sous le nom de Ciudad de los Reyes par Pizarro (1535), avec l’autorisation de Charles Quint, est une étape essentielle de la conquête du Pérou. Capitale de l’empire espagnol d’Amérique du Sud, puis du vice royaume du Pérou à sa création en 1543, les riches productions minières et agricoles y convergent.
  • Pendant la seconde moitié du XVIe siècle, les fondations religieuses se multiplient, ce qui comprend le monastère San Francisco. La première université du Nouveau Monde est fondée (San Marcos, 1551). On voit aussi apparaître les grandes maisons coloniales.
  • La population croît rapidement au XVIIe siècle; sa grande prospérité attire l’attention des pirates. L’enceinte érigée à des fins défensives (1670) fixera l’étendue de la vieille ville.
  • De violents séismes se succèdent à Lima (1586, 1687 et 1746). Le troisième, détruisant les coupoles et les tours, emporte la quasi totalité de 6 000 maisons de l’agglomération.
  • Après l’indépendance (1821), la suprématie de Lima s’exercera à l’intérieur des frontières du Pérou actuel. Dans le cadre de la nouvelle république, la Plaza de Armas reste le centre des pouvoirs politiques et celui de la hiérarchie religieuse.
  • Le tissu urbain de la ville historique sera peu affecté par la modernisation instaurée au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle.

Photos

Nouvelles


Contact

Sr. Pedro Rosario Tueros

Alcalde
Municipalidad distrital del Rimac

Plaza de Armas del Rimac S/N
Distrito del Rimac, Perú

Sr. Victor Rojas Hervacio

Gerente del Centro Histórico del Rímac y Relaciones Interinstitucionales
Municipalidad distrital del Rimac

vrojash@pucp.pe

Sr. Jose Alonso Chirinos Castro

Responsable de Turismo y Patrimonio
Municipalidad distrital del Rimac

Plaza de Armas del Rimac S/N
Distrito del Rimac, Perú

51993468520
jchirinos@munirimac.gob.pe