Évora, Portugal

Informations générales

Secrétariat régional

Statut administratif

Chef-lieu de district et capitale de l'Alentejo.

Centre historique d'Évora

Année d'inscription

1986

Fonction historique

Religieuse et culturelle.

Lieu et site

Ville du Portugal intérieur, Évora est au carrefour de trois bassins fluviaux. À une centaine de km à l’est de Lisbonne, elle est construite sur une hauteur qui domine la plaine.

Morphologie urbaine

Le plan de la ville, fixé dans ses grandes lignes au XVIè siècle, se développe de façon radicale depuis le sommet de la colline. À la limite d’un noyau ancien caractérisé par un tracé irrégulier, quelques places de la ville (Giraldo et la Porte de moura) sont au point de départ d’axes urbains qui structurent l’ensemble et dont le prolongement est régional. Entre ces axes, l,espace urbain est comblé par des réseaux de rues étroites, le plus souvent en ligne droite dont l’orientation varie d’un ensemble à l’autre. Trois enceintes successives (romaine, médiévale et de Vauban) ont enserré la ville.

Parmi les murailles et vestiges de murailles bordées de jardin, une architecture de maison blanches et basses aux toits de tuile (ou en terrasse) assure l’unité du cadre urbain. Fer forgé et azulejos ajoutent à la cohérence de l’ensemble. de nombreux palais et couvents (de granite dans certains cas) d’inspiration manueline remontent au XVè siècle. Le siècle suivant, le XVIè, est marqué des grandes oeuvres d’architecture et d’urbanisme tels l’aqueduc à l’antique, élevé en 1537, et les nombreuses fontaines.

Critères d’inscription

«Évora est le meilleur exemple de ville de l’âge d’or portugais depuis la destruction de Lisbonne par le tremblement de terre de 1755» (IV) «Seul le paysage urbain d’Évora permet aujourd’hui de comprendre l’influence exercée par l’architecture portugaise au Brésil, dans des sites tels que Salvador de Bahia» (II).

Repères historiques

  • Évora, cité romaine importante sous le nom de Liberalitas Julia, est un carrefour routier de la province impériale de Lusitanie.
  • À l’époque des invasions barbares, Évora est sous la domination wisigothique. Elle occupe l’espace délimité par l’enceinte romaine remaniée.
  • La ville est conquise par les musulmans (715) qui en améliorent les fortifications.
  • La reconquête chrétienne (1165) entraîne l’intégration d’Évora au royaume indépendant du Portugal. C’est l’amorce d’une période de développement qui s’étend jusqu’au XVIe siècle. Sous la dynastie des Aviz (1385-1580), elle devient la deuxième ville du royaume après Lisbonne. Au XVIè siècle, Évora atteint son âge d’or. C’est l’époque des grandes réalisations architecturales.
  • C’est aussi le début des grandes expéditions maritimes portugaises. On découvre Madère, les Açores et les Îles du Cap-Vert qui sont autant de relais sur les routes maritimes du monde.
  • Au XVIIè siècle, une enceinte de type Vauban est construite. Au XVIIIè siècle, la Compagnie de Jésus dont le rayonnement intellectuel et religieux avait été grand depuis le XVIè siècle, est expulsée. Évora connaît son déclin.

Photos

Contact

Mr. Carlos Pinto de Sá

Mayor of Évora
Municipality of Évora

Praça de Sertório
Évora, Portugal
7004-506

+351 266 777000
cmevora@cm-evora.pt

Mr. Alexandre Valera

Head of the Office of External Relations
Municipality of Évora

Câmara municipal de Évora Praça de Sertório
Évora, Portugal

alexandre.varela@cm-evora.pt

Ms. Cármen Almeida

Head of the Division for Historic Centre, Heritage and Culture
Municipality of Évora

Câmara Municipal de Évora Praça do Sertório
Évora, Portugal

+351 266 777 000
carmen.almeida@cm-evora.pt