Kotor, Monténégro

Informations générales

Secrétariat régional

Statut administratif

Ville fortifiée sur la côte adriatique du Monténégro

Contrée naturelle et culturo-historique de Kotor

Année d'inscription

1979

Fonction historique

Commerciale (maritime)

Lieu et site

La région naturelle et culture-historique de Kotor est située dans la baie de Boka Kotorska, sur la côte adriatique du Monténégro.

Morphologie urbaine

Au creux des reliefs montagneux, la petite ville de Kotor, avec ses rues étroites et sinueuses, garde le tracé des temps médiévaux malgré les cataclysmes dont elle fut victime par la suite.

Outre une muraille percée de portes qui constitue le premier monument de l’agglomération, un grand nombre de constructions romano-byzantines, gothiques et Renaissance (cathédrale, églises, palais) témoignent d’un passé médiéval qui s’est déroulé entre Byzance et Rome, entre les Balkans et l’Europe occidentale.

Critères d’inscriptions

Critère (i) : C’est la réunion sur le littoral du golfe des monuments des villes, leur harmonie avec le paysage, et leur insertion dans un urbanisme de grande valeur qui contribuent à la valeur universelle exceptionnelle du bien.

Critère (ii) : Principales têtes de pont de Venise sur la côte Sud de l’Adriatique, les villes aristocratiques de capitaines et d’armateurs de Kotor et leurs voisines ont été pendant plusieurs siècles les foyers du mouvement créateur de la région. Leurs écoles d’art, d’orfèvrerie et d’architecture ont exercé une influence profonde et durable sur les arts de la côte adriatique.

Critère (iii) : Par l’harmonisation réussie de ces villes avec le golfe, par le nombre, la qualité et la diversité des monuments et des biens culturels, et surtout par l’exceptionnelle authenticité de leur conservation, le bien peut effectivement être considéré comme unique.

Critère (iv) : Kotor et Perast sont des petites villes des plus caractéristiques et des plus authentiquement conservées, mises en valeur par une architecture de grande qualité. Leur urbanisme est bien adapté et intégré au paysage.

Repères historiques

Kotor possède un riche patrimoine culturel et historique, et c’est l’une des villes médiévales les mieux conservées de cette partie de la Méditerranée.

La riche histoire de Kotor provient du patrimoine culturel de la ville, marqué par les différentes époques et dirigeants des siècles précédents.

Kotor a été fondée par les anciens Romains sous le nom d’Acruvium. Au 10ème siècle, elle devint une ville autonome gouvernée par Byzance, puis de 1186 à 1371, une ville libre de la Serbie médiévale.

Elle a été vénitienne et hongroise pendant de brèves périodes, une république indépendante de 1395 à 1420, et de nouveau vénitienne jusqu’en 1797. La ville a subi des dommages périodiques dus aux assauts turcs et aux tremblements de terre. Entre 1807 et 1814, elle a été occupée par la France. À la période française a succédé la domination autrichienne jusqu’en 1918 lorsque les marins slaves de la marine austro-hongroise se sont mutinés à Kotor et la ville fut incorporée au royaume des Serbes, Croates et Slovènes (de 1929 à 2003 en Yougoslavie). Aujourd’hui, Kotor fait partie du Monténégro, devenu indépendant en 2006.

En savoir plus sur Kotor (anglais)

Photos

Nouvelles

24 mars 2021


Entrevues Maires&Patrimoine : M. Vladimir Jokić

Kotor, Monténégro

Maires&Patrimoine

3 mai 2018


45e Réunion du Conseil d’administration

Kotor, Monténégro


Contact

Mr. Vladimir Jokić

Mayor
Municipality of Kotor

Stari grad 317
Kotor, Montenegro

+382/32-325-862
[email protected]

Ms Jelena Stjepcevic

Head of office for international cooperation
Municipality of Kotor

Stari Grad 317 BAY OF BOKA KOTORSKA
Kotor, Montenegro, Montenegro

+382/69 304 716
[email protected]