Oaxaca, Mexique

Informations générales

Statut administratif

Capitale de l'État d'Oaxaca.

Centre historique de Oaxaca et Zone archéologique de Monte Alban

Année d'inscription

1987

Fonction historique

Religieuse et industrielle.

Lieu et site

Au sud de l’isthme de Tehuantepec et au pied de la Sierra Madre del Sur, Oaxaca est située dans la vallée du même nom à 1 500 m d’altitude; Monte Alban s’étend sur un promontoire qui s’élève (500 m) au dessus de la vallée. Quatre kilomètres séparent (à vol d’oiseau) le site archéologique du site historique.

Morphologie urbaine

Au Monte Alban, une esplanade rectangulaire de 300 mètres (est-ouest) accueille l’immense sanctuaire des Zapotèques. À Oaxaca, le plan qui s’ouvre sur des jardins et des places tout en ménageant une zone piétonne est parfaitement orthogonal. Cent soixante-douze îlots carrés (84 m) quadrillent le centre historique. Pour composer avec l’angle solaire, l’orientation du damier est légèrement décalée par rapport aux points cardinaux. Le Zocalo, au coeur de ce plan d’origine intact, est à égale distance des deux rivières qui traversent le site.

Monte Alban, qui a subi l’influence de Teotihuacan, allie une architecture massive, un peu surhumaine, aux dégagements des grands espaces. Oaxaca a l’aspect d’une petite ville coloniale dont l’architecture un peu massive, presque défensive quelquefois, s’explique par la menace des séismes. Les églises à façade baroque et leurs coupoles sont des traits majeurs de cette architecture monumentale aux ensembles religieux et civils harmonieux et bien conservés.

Critères d’inscription

«…Monte Alban crée un grandiose paysage d’architecture qui, à l’égal de Machupicchu […], représente une réalisation artistique unique» (I). «Pendant plus d’un millénaire, Monte Alban a exercé une influence considérable sur toute l’aire culturelle de l’Oaxaca» (II). «Avec son jeu de pelote […] [et ses autres aménagements], Monte Alban apporte un témoignage unique» sur «les périodes pré-classique et classique» dans la région (III) et «offre un exemple éminent de centre cérémoniel pré-colombien […]. Oaxaca est un exemple parfait des villes coloniales du XVIe siècle […]» (IV).

Repères historiques

  • La civilisation zapotèque se développe dans la vallée d’Oaxaca et Monte Alban en est le centre religieux et urbain.
  • Cent ans après J.-C., le centre cérémoniel est érigé; l’environnement naturel est maîtrisé et il s’est depuis chargé de symboles.
  • Après l’apogée de la civilisation zapotèque qui s’étend du IVe au VIIee siècle s’amorce, vers 800, le déclin de cette culture en même temps que celui de son site. Devant la menace des Mixtèques de la montagne, les Zapothèques de la vallée se retirent.
  • En 1486, les Aztèques étendent leur hégémonie à la vallée d’Oaxaca. Ils y fondent la place forte de Huaxyacac.
  • C’est sur ce site d’Oaxaca que les Espagnols, à la suite d’une décision de Charles Quint (1526), créent sur le modèle de Mexico la seconde ville coloniale du pays.

 

Plus d’information sur Oaxaca ici!  

Photos

Nouvelles


Contact

Sr. Oswaldo García Jarquín

Honorable Presidente Municipal de Oaxaca de Juárez
Municipio de Oaxaca

Plaza de la Danza S/N Centro Histórico
Oaxaca de Juárez, México
C.P. 68000

+52(951)5147188
presidencia@municipiodeoaxaca.gob.mx

c.Dr. en Arq. Gerardo José Corres Tenorio

Director de FUNAP-MÉXICO | Secretario del Consejo Consultivo Temático de las Culturas
Municipio de Oaxaca de Juárez

Murguia 1001 Centro Histórico
Oaxaca de Juárez, México
C.P. 68000

+52(951)5690425
korresgerardo@yahoo.com.mx

Sra. Thelma Soledad Neri Caballero

Coordinadora de infraestructura y desarrollo urbano
Municipio de Oaxaca

(951)1876320
thelma.neri@municipiodeoaxaca.gob.mx