Marrakech, Maroc

Informations générales

Secrétariat régional

Aucun

Statut administratif

Chef-lieu de province et préfecture

Médina de Marrakech

Année d'inscription

1985

Fonction historique

Capitale impériale

Lieu et site

Entre l’Atlantique et la Méditerranée, et au pied du Haut Atlas, Marrakech est une ville du Maroc méridional. Dans la plaine de Haouz, elle est située sur un affluent du Tensift.

Morphologie urbaine

À l’intérieur de l’enceinte de 10 km se développe un plan médiéval irrégulier d’où se dégagent des points de convergence: mosquées et médersas, et grande place (Djemaa el-Fna). À l’approche des palais, le plan introduit des formes orthogonales. Adossés quelquefois aux remparts: des espaces verts.

Au milieu d’un paysage architectural de pisé rougeâtre, des monuments remarquables évoquent, au-delà des essors et déclins, chacune des périodes historiques de la médina depuis sa fondation: almoravide (enceinte de pisé, XIe s.), almohave (mosquée et minaret de Koutoubia, XIIe s.), marinide (mosquée et minaret de Ben Salih, XIVe s.), saadienne (palais el-Badi et tombeaux, XVIe s.), et alaouite (palais de la Bahia, XIXe s.).

Critères d’inscription

Critère (i) : Marrakech abrite un nombre impressionnant de chefs-d’œuvre de l’architecture et de l’art (remparts et portes monumentales, mosquée de la Koutoubia, tombeaux saâdiens, ruines du palais Badiâ, palais Bahia, bassin et pavillon de la Ménara) dont chacun pourrait justifier, à lui seul, une reconnaissance de la Valeur universelle exceptionnelle.

Critère (ii) : La capitale des Almoravides et des Almohades a joué un rôle décisif dans le développement de l’urbanisme médiéval. La capitale des Mérinides, Fès Jedid (la Nouvelle), partie intégrante de la médina de Fès, inscrite en 1981 sur la Liste du patrimoine mondial, est une adaptation du modèle urbain antérieur de Marrakech.

Critère (iv) : Marrakech, qui a donné son nom à l’empire marocain, est l’exemple achevé d’une grande capitale islamique de l’Occident méditerranéen.

Critère (v) : Dans les 700 hectares de la Médina, l’habitat ancien, devenu vulnérable du fait de l’évolution démographique, représente, avec son lacis de ruelles, ses maisons, ses souks, ses fondouks, ses activités artisanales et commerciales traditionnelles, un exemple éminent de ville historique vivante.

Repères historiques

  • La médina de Marrakech est fondée par une tribu almoravide (sunnite) très conquérante et déjà maître des routes caravanières du Sahara occidental. Ses représentants construisent une kasba, encerclent la ville d’une enceinte et aménagent une palmeraie.
  • En 1147, la ville est prise aux Almoravides par les Almohades (shi’ites) de tradition berbère. Après l’avoir détruite par intransigeance religieuse, ils font de la médina de Marrakech leur capitale prestigieuse. La ville et son enceinte sont élargies; de nouvelles plantations assurent leur mainmise territoriale. C’est la période d’apogée de Marrakech.
  • En 1269, les Marinides, tribu berbère des hauts plateaux, conquièrent la ville de Marrakech après avoir fait de Fès leur capitale. Bien que de nouvelles constructions aient été entreprises à Marrakech après cette période, la médina est entrée dans une période de déclin.
  • Sous les Saadiens (1510-1659), la ville redevient capitale et connaît un nouvel essor avant d’être conquise par les Alaouites qui ajouteront à l’harmonie du tissu urbain.

Contact

M. Mohamed Larbi Belcaïd

Maire
Commune de Marrakech

Hôtel de ville Boulevard Mohamed V
Marrakech, Maroc
40000

212661241797
[email protected]

Mme Deya Benjelloun

Chef de la division de la coopération décentralisée
Commune de Marrakech

Hôtel de ville Boulevard Mohamed V
Marrakech, Maroc
40000

212661110802
[email protected]

M. Adil Cherrate

Chef de la division de l’urbanisme
Commune de Marrakech

Hôtel de ville Boulevard Mohamed V
Marrakech, Maroc
40000

212661112552
[email protected]