Elvas, Portugal

Informations générales

Secrétariat régional

Statut administratif

Municipalité du district de Portalegre

Ville de garnison frontalière d’Elvas et ses fortifications

Année d'inscription

2012

Fonction historique

Système défensif de remparts à douves sèches

Lieu et site

Gardant la frontière principale entre Lisbonne, la capitale du Portugal, et Madrid, la capitale de l’Espagne, la ville de garnison d’Elvas, implantée dans un paysage fluvial et vallonné, a été fortifiée de manière extensive entre le XVIIe et le XIXe siècle. Elle représente le plus grand système défensif de remparts à douves sèches du monde. À l’intérieur de ses murs, la ville comprend de grandes casernes et d’autres bâtiments militaires, ainsi que des églises et des monastères. Alors qu’Elvas conserve des vestiges remontant au Xe siècle, ses fortifications remontent au moment de la restauration de l’indépendance du Portugal en 1640. Les fortifications, conçues par le père jésuite Cosmander, représentent le meilleur exemple conservé au monde de fortifications de l’école hollandaise. Le site comprend aussi l’aqueduc d’Amoreira, construit pour permettre de résister à un long siège.

Morphologie urbaine

La ville était alimentée en eau par l’aqueduc d’Amoreira, long de 7 km, construit à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle et un élément essentiel permettant à la forteresse de tenir un long siège. Entre ses murs, la ville contient un grand nombre de casernes et autres bâtiments à fonctions militaires ainsi que des églises et des monastères, dont certains ont été adaptés à des usages militaires. Le bien est composé de sept éléments : le centre historique, l’aqueduc d’Amoreira, le fort de Santa Luzia et le chemin couvert le reliant au centre historique, le fort de Graça et les fortins de São Mamede, São Pedro et São Domingos.

Critères d’inscription

Critère (iv) : Elvas est un exemple exceptionnel de ville de garnison et son système de défense de remparts et fossés secs qui s’est développé en réponse au déséquilibre des pouvoirs dans l’Europe du XVIIe siècle. Elvas peut être considérée comme représentant les aspirations universelles des États-nations européens aux XVIe et XVIIe siècles pour défendre leur autonomie et leur territoire.

Repères historiques

Le centre historique, avec son château, ses murailles subsistantes et ses bâtiments religieux, montrent qu’Elvas s’est développée à l’intérieur de trois villes fortifiées successives, entre le Xe et le XIVe siècle, puis qu’elle a été incorporée aux grands travaux de fortification qui ont marqué la période de la guerre de restauration portugaise (1641-1668), lorsqu’une grande diversité de bâtiments militaires a été construit pour servir son rôle de garnison.

En tant que vestige d’une énorme forteresse de guerre, Elvas est un paysage militaire exceptionnel, avec une relation visuelle et fonctionnelle entre ses fortifications, représentant des développements dans l’architecture et la technologie militaires inspirés par les théories et les pratiques militaires hollandaise, italienne, française et anglaise. Elvas est une démonstration exceptionnelle du désir de possession de terres et d’autonomie du Portugal, représentant les aspirations universelles des États-nations européens des XVIIe et XVIIIe siècles.

Contact

Dr. Nuno Miguel Fernandes Mocinha

Mayor
Municipality of Elvas

Rua Isabel Maria Picão Apartado 70
Elvas, Portugal

geral@cm-elvas.pt

Ms. Vitória Branco

Councillor
Municipality of Elvas

Rua Isabel Maria Picão
Elvas, Portugal

vitoria.branco@cm-elvas.pt

Ms. Isabel Pinto

Heritage Technician
Municipality of Elvas

Rua Isabel M.ª Picão, s/n
Elvas, Portugal

00351-268 639 740
isabel.pinto@cm-elvas.pt