Gianyar, Indonésie

Informations générales

Secrétariat régional

Année d'inscription

2012

Fonction historique

Religieuse et culturelle

SITUATION ET SITE

Étalé sur 19 500 hectares, le paysage culturel de Bali comprend cinq rizières en terrasses et des temples d’eau qui illustrent le système des subak, une institution coopérative de gestion de l’eau par des canaux et des barrages qui remonte au IXe siècle. On y trouve aussi le temple d’eau royal Pura Taman Ayun, datant du XVIIIe siècle, le plus grand de Bali mais aussi le plus original du point de vue architectural. Le subak reflète le concept philosophique de Tri Hita Karana qui vise à une relation harmonieuse entre les domaines de l’esprit, du monde humain et de la nature. Cette philosophie, issue de l’échange culturel existant entre l’Inde et Bali depuis plus de deux mille ans, a façonné le paysage de Bali. Le système subak recouvre des pratiques agricoles démocratiques et égalitaires qui ont permis aux habitants de Bali de devenir les plus efficaces producteurs de riz de tout l’archipel, malgré la pression d’une grande densité de population.

MORPHOLOGIE URBAINE

Une chaîne de volcans domine le paysage de Bali et lui a donné un sol fertile qui, associé au climat tropical humide, en fait un lieu idéal pour les systèmes de culture agricoles. L’eau des rivières a été canalisée pour irriguer la terre, donnant naissance aux rizières dans les plaines et sur les montagnes façonnées en terrasses.

CRITÈRES D’INSCRIPTION

Critère (iii) : La tradition culturelle qui a façonné le paysage de Bali, depuis au moins le XIIe siècle, est l’ancien concept philosophique du Tri Hita Karana. Les congrégations des temples d’eau qui soutiennent la gestion de l’eau dans le paysage des subak visent à entretenir des relations harmonieuses avec les mondes spirituels et naturels, à travers une série complexe de rituels, d’offrandes et de représentations artistiques.

Critère (v) : Les cinq paysages de Bali sont un témoignage exceptionnel du système subak, un système démocratique et égalitaire centré sur les temples d’eau et le contrôle de l’irrigation qui a façonné le paysage depuis mille ans. Depuis le XIe siècle, le réseau des temples d’eau gère l’écologie des rizières en terrasses à l’échelle de bassins hydrographiques entiers. Ils apportent une réponse unique au défi de nourrir une population dense vivant sur une île volcanique au relief accidenté et ne se sont développés qu’à Bali.

Critère (vi) : Les temples d’eau balinais sont des institutions uniques qui pendant plus de mille ans se sont inspirés de plusieurs traditions religieuses anciennes, dont l’hindouisme Saivasiddhanta et Samkhyā, le bouddhisme Vajrayana et la cosmologie austronésienne. Les cérémonies associées aux temples et leur rôle dans la gestion pratique de l’eau cristallisent les idées de la philosophie du Tri Hita Karana qui favorise la relation harmonieuse entre les domaines de l’esprit, du monde humain et de la nature. Cette conjonction d’idées peut être considérée comme étant d’une importance exceptionnelle et directement manifestée par la manière dont le paysage s’est développé et est géré par les communautés locales dans le cadre du système des subak.

Photos

Nouvelles

20 septembre 2017


Rencontre à Gianyar

Gianyar, Indonésie


Contact

Mr. Bharata Anak Agung Gde Agung

Mayor
Municipality of Gianyar

+62.361.944123 / +62.8113869883
bupati@gianyarkab.go.id

Ms. Catrini Pratihari Kubontubuh

Expert for Heritage Cities
Indonesian Heritage Trust

+62 21 35 111 27
catrini@bppi-indonesianheritagetrust.org

Mr. Wijana I Gusti Ngurah

Head of Culture Office
Culture Office of Gianyar

+62.361.943076 / +62.81999302048
ngurahwijana7@gmail.com