• Année d'inscription

    1991

  • Secteur protégé

    Ville historique de Sucre

  • Fonction historique

    Commerciale, culturelle et politique.

  • Statut administratif

    Capitale constitutionnelle du pays (depuis 1900, le gouvernement est à La Paz); chef-lieu du département de Chuquisaca.

  • Secrétariat régionalAmérique du sud

Situation et site

Dans la cordillère Orientale des Andes, Sucre s'étend dans une large vallée à 2 800 mètres d'altitude. Le site est abrité par deux collines: Sicasica et Churuquella. Sucre est à 175 km de la ville minière de Potosi.

Morphologie urbaine

Sucre s'épanouit selon un plan en damier assez aéré. Une grande place, la Plaza 25 de Mayo, occupe le coeur de la ville historique. Des places plus petites, des jardins et espaces verts contribuent à l'harmonie de l'ensemble urbain et de son cadre naturel verdoyant. Les multiples tours et clochers des très nombreuses fondations religieuses se découpent avec élégance dans ce paysage andin. Ces monuments qui remontent au début de la période espagnole (XVIe s.) et les autres, plus tardifs, réunissent un riche éventail de styles: mudéjar, gothique, Renaissance, baroque, métisse, néo-classique et classique. Plus généralement, les façades sont blanches, ornées d'encoignures de briques, de balcons, de grilles de fer forgé et de volets de bois; les toits sont recouverts de tuiles.

Critères d'inscription

Ce riche patrimoine «est une excellente illustration, intacte et bien conservée, de ce métissage architectural réalisé en Amérique latine par l'assimilation des traditions locales et les styles importés d'Espagne» (IV).

Repères historiques

  • En 1538, Pizarro établit l'autorité de Charles Quint sur la région habitée par les Indiens Charcas. La ville de La Plata, la future Sucre, est fondée. Une première église (de San Lazaro) est construite (1544).
  • Devenue siège de l'évêché, La Plata reçoit le titre de ville (1553). La construction de la cathédrale Métropolitaine est entreprise (1561).
  • La Plata devient la capitale de l'audience de Charcas (1561) qui gouverne le Haut-Pérou, (Bolivie d'aujourd'hui). Elle est rattachée à la vice-royauté de Lima (1553-1776), dont l'autorité s'étend sur la Bolivie, le Chili et le Paraguay, avant d'être rattachée à celle du Rio de La Plata. Dans ce centre de culture, églises et couvents se multiplient. Les Jésuites y fondent l'Université Saint-François-Xavier (1624); la célèbre Real Academia Carolina sera créée en 1776.
  • La Plata, par l'administration, est associée à la ville minière de Potosi au temps de sa splendeur (1545-1650). L'essor des mines d'argent transforme l'économie de l'Europe.
  • La victoire du général Sucre à Ayacucho (1825) apporte l'indépendance. La nouvelle République est nommée en l'honneur de Bolivar, le "libertador". Sa capitale prend le nom du général vainqueur.
Ing. Iván Jorge Arcienega Collazos
Alcalde Municipal de Sucre
Gobierno Autónomo Municipal de Sucre
Avenida del Ejercito S/N Palacete del Guereo Casilla postal 213
Sucre, Bolivia
Tel:
4656185
Fax:
+59146451074
Email:
despachomunicipal2015@hotmail.com
Arq. Hugo Becerra Farfán
Secretario Municipal de Planificación y Ordenamiento Territorial
Gobierno Autónomo Municipal de Sucre
Calle Bolívar N° 374 Casilla postal 213
Sucre, Bolivia
Tel:
464-63874
Fax:

Email:
Dr. Enrique Leaño Palenque
Secretario General
Gobierno Autónomo Municipal de Sucre
Avenida del Ejercito S/N Palacete del Guereo
Sucre, Bolivia
Tel:
46439769
Fax:
+5946456866
Email:
valeri_secregral@hotmail.com
Ing. Herman Gómez Torres
Director de la Unidad Mixta Municipal Patrimonio Histórico PRAHS
Gobierno Autónomo Municipal de Sucre
Calle Educardo Avaroa N° 282
Sucre, Bolivia
Tel:
464-62080
Fax:
+5916421822
Email:
patrimoniohistorico_sucre@hotmail.com