Maire de Guanajuato, Mexique (Septembre 2019)

Mario Alejandro Navarro Saldaña

Biographie

Mario Alejandro Navarro Saldaña, est né à Monterrey, NL. Il habite depuis qu’il est très jeune à Guanajuato, capitale de l’État du même nom, dans le centre du Mexique. Il vient d’une famille de marchands dans le domaine du tourisme. La vie de Navarro Saldaña, âgé de 42 ans, peut être divisée en deux moments : l’homme d’affaires « de premier plan » et l’homme politique, social et économique à « approche de développement communautaire ». Il est titulaire d’un diplôme en administration des affaires (LAE) de l’Université du Prado à Mexico (CdMx) et de plusieurs diplômes en commerce et en politique.

Initié très tôt au secteur du tourisme, sa vie professionnelle d’entrepreneur s’inspire de celle de sa famille: hôtellerie, gastronomie et muséologie; ainsi que des projets et de la construction. Jeune entrepreneur reconnu, il a développé une affection particulière pour sa ville, qui s’est traduite par des actions d’innovation locales avec une portée à fort impact social. Son dévouement, allant jusqu’à l’altruisme, s’est notamment traduit par un poste de pompier et secours (1995-1997). Il a aussi été président du Rotary Club de Guanajuato (2006-2008), membre fondateur de « Corazón por Guanajuato C.C » (2010), président fondateur de « Guanajuato somos Todos » (2010), conseiller honoraire du Conseil du tourisme d’État de l’État de Guanajuato (2006-2012) et secrétaire à deux reprises de l’Association des hôtels et motels de Guanajuato (2010-2015). Il a été gérant des hôtels Valenciana et Posada San Francisco (2011) et a également exploré la gastronomie en tant que gérant du restaurant « Tierra Adentro », un centre gastronomique à Guanajuato. Il a également été directeur du « Museo Casa de los Lamentos » (2011) et partenaire de « Proyectos y Obras Civiles S.C. », un bureau proposant des services de construction im-mobilière.

Dans la fonction publique et dans la vie politique, il a été directeur général du développement économique du gouvernement de la municipalité de Guanajuato (2006-2009). En 2012, il a occupé pour la première fois la présidence de la municipalité, n’ayant pas atteint la majorité. Il est membre du Parti de l’action nationale (PAN) et a été président du comité directeur municipal de son parti (2013-2014). Il a été député local et président du conseil d’administration du Congrès de l’État de Guanajuato (2015-2018). En 2018, il a remporté le concours électoral en tant que maire de sa ville pour la période 2018-2021.

La philosophie de travail qui l’a conduit au succès repose sur deux piliers : l’effort de travail quotidien et la responsabilité sociale; et le second est dans sa vocation de service communautaire et dans l’engagement humain que requiert la société. Tous deux concentrés sur un grand sens de la famille, il a un grand respect pour celle-ci et il accorde une place privilégiée à son épouse et ses deux enfants. Avec ces idéaux, il entre dans la vie politique et dans la fonction publique en tant que gagnant. Mario Alejandro est un maire à caractère entrepreneurial et à la mission politique très humanitaire et claire : « Faire de Guanajuato une destination touristique de grand impact, reconnue internationalement, tirant parti de l’histoire pour consolider sa vocation et ses forces en tant que ville qui s’inscrit dans les grands axes économiques et culturels des villes du patrimoine mondial d’aujourd’hui ».


1. Quelles ont été les retombées de la nomination de votre ville sur la Liste du Patrimoine mondial?

Les retombées ont été très favorables dans cette ville inscrite en 1988 et nous avons réussi à faire en sorte que l’espace public bénéficie d’une reconnaissance continue, ce qui s’est traduit par des actions, des décisions et des résultats que les citoyens identifient comme patrimoine culturel du monde.

Parmi les centaines de sites, villes et monuments patrimoniaux du Mexique, dix villes sont déclarées patrimoine mondial de l’UNESCO, dont deux dans l’État de Guanajuato. Cette distinction de l’UNESCO engage les gens de Guanajuato à préserver ensemble un bien qui leur appartient dans son ensemble, mais qui est aussi un joyau du monde entier. Nous œuvrons donc quotidiennement pour son maintien et sa conservation. En ce sens, nous organisons des foires, des semaines culturelles et des festivals, ainsi que des partenariats et des accords interinstitutionnels ponctuels, dans le but d’unir les efforts pour maintenir en état le bien. Nous garantissons ainsi que les visiteurs puissent admirer l’environnement de la ville, ses mines adjacentes et l’architecture résidentielle, publique et urbaine qui donnent un contexte historique à notre ville. Nous sommes constamment mis au défi et les gens de Guanajuato apprécient tous les efforts déployés.

2. À votre avis, quel est le rôle d’un maire lorsqu’une ville ou un bien dans une ville se retrouve inscrit sur la Liste du patrimoine mondial?

« Je suis convaincu que lorsque la société décide de participer activement, elle transforme positivement l’environnement et nous allons vers un avenir meilleur. » Cela a été ma philosophie en tant que maire de Guanajuato.

Guanajuato Capital est une ville ouverte, ce qui nous engage à ce que les maires mènent des processus de conservation pour faire de la ville un espace culturel et historique reconnu de façon constante et préservé au quotidien. Nous voulons que les visiteurs, qu’ils soient touristes ou gens d’affaires, puissent voir dans cette ville un lieu unique et s’impliquer simultanément dans la vie quotidienne de Guanajuato. C’est de cette façon que nous convergeons tous harmonieusement dans cet espace patrimonial. Depuis que j’ai assumé la responsabilité d’être maire en octobre 2018, nous n’avons cessé de promouvoir des projets visant à obtenir des résultats remarquables, qui se distinguent dans l’environnement national et mondial en matière de conservation du patrimoine mondial.

3. Concrètement, quelles ont été vos actions à l’égard de la protection et de la mise en valeur de votre patrimoine?

En ce qui concerne la protection du patrimoine, nous avons signé un accord avec l’Institut national d’anthropologie et d’histoire (INAH), un instrument juridique unique, qui établit des actions avec la ville, telles que des conseils techniques pour la gestion responsable de l’ingénierie et de l’architecture de conservation des biens patrimoniaux et basée sur des règles spécifiques, afin de préserver l’environnement urbain et les bâtiments dans l’espace reconnu par l’UNESCO. Le catalogue INAH reflète cette somme d’efforts institutionnels : Guanajuato Capital possède 13% des actifs catalogués dans l’État.

En ce qui concerne la valeur que nous accordons au patrimoine, nous avons organisé des forums et des conférences sur la diffusion scientifique et technique du patrimoine artistique, architectural et historique de la ville. De plus, des éditoriaux ont été édités à partir de livres électroniques et de livres physiques sur la tradition et l’histoire de Guanajuato Capital. Nous avons regroupé des festivals internationaux, tels que l’Orgue, qui promeuvent la diffusion de la culture dans la ville et contribuent grandement à l’environnement patrimonial que nous avons. D’autres festivals traditionnels sont le Jour des morts et le premier festival commémorant les 277 ans de l’octroi du « Titre de la ville de Guanajuato par l’édit royal de 1741 » et les 30 ans de la déclaration de Patrimoine culturel de l’humanité, décerné en 1988 par l’UNESCO. Ce sont des événements très importants et très populaires au sein de la société dans son ensemble.

De telles actions révèlent que nous sommes engagés dans un travail constant en faveur du patrimoine matériel et immatériel de Guanajuato Capital.

4. Tenez-vous des événements particuliers mettant en valeur le patrimoine de votre ville? 

Oui, notre programme gouvernemental (2018-2021) contient des actions visant à préserver l’environnement urbain du premier lieu de la ville. Nous avons également développé des activités qui améliorent les processus des services municipaux et, pour la première fois, le programme gouvernemental de référence contient deux plans : un « Tourisme stratégique » pour identifier les talents et la vocation qui existent à Guanajuato Capital et consolider ainsi l’attraction des touristes et améliorer la qualité de la vie des gens de Guanajuato et; un autre, la « Gestion du centre historique », afin de maintenir et de préserver les 833 bâtiments classés et de conserver leur état. Les deux sont contenus dans le programme du gouvernement avec les actions et les résultats attendus. Des activités culturelles sont également organisées dans le cadre de festivals, de forums et de foires qui reflètent une ville meilleure.

À Guanajuato Capital, conscients de l’importance de la conservation, de la diffusion, de la promotion et de la conservation du patrimoine artistique, minier, architectural et historique de notre ville, nous menons toute une série d’actions qui permettent aux citoyens de jouir d’un patrimoine tangible et intangible dont nous sommes responsables, grâce à un gouvernement soucieux de faire profiter les nouvelles générations de Mexicains des richesses inestimables de notre ville.

5. À vos yeux, dites-nous ce qui fait de votre ville un endroit si spécial…

Guanajuato est une ville où j’ai vécu pratiquement toute ma vie et j’ai été témoin de son évolution et de sa transformation. C’est une ville qui se distingue par ses murailles, qui protègent les travaux miniers encore à ce jour – la vie économique industrielle de Guanajuato continue en effet d’indiquer d’excellents chiffres pour son PIB: il s’agit de la quatrième activité en importance et contribue à 4,2% du produit intérieur brut (PIB), et respectivement 13,3% et 22,1% du PIB national appartiennent déjà aux commerces et services. À l’échelle mondiale, le Mexique est la première destination d’Amérique latine pour les investissements dans l’exploration minière. Guanajuato est le premier producteur d’argent et figure parmi les 10 premiers producteurs d’or et de cuivre; occupant la huitième place nationale dans la production d’or et d’argent. Dans l’État de Guanajuato, l’INAH compte 6 537 biens immobiliers, dont 13% appartiennent à la municipalité, soit 6% de plus que San Miguel de Allende, deuxième patrimoine déclaré par l’UNESCO en 2016.

C’est définitivement une ville chargée d’histoire, de bâtiments et d’architecture riche, qui abrite les voix du passé qui se réfugient dans la pierre, créant ainsi un espace de vie inégalé, où la communauté se développe harmonieusement dans les rues et les places. Ces lieux sont décorés par les silhouettes des montagnes qui les entourent, préservant ainsi la vie économique, culturelle et urbaine. Les habitants actuels transforment chaque jour de leur ville en un charme de nourriture, de ruelles et de monuments qui témoignent de leur richesse pour le monde. C’est la capitale Guanajuato.

6. Guanajuato a célébré en 2018 le 30e anniversaire de son inscription sur la Liste du patrimoine mondial. Quel a été l’impact de cette reconnaissance pour Guanajuato au fil des ans? Qu’est-ce qui a changé dans votre ville en 30 ans?

Le 9 décembre 2018 a eu lieu le premier festival « Notre patrimoine, c’est Capital » pour commémorer le 30e anniversaire de sa déclaration par l’UNESCO et les 277 ans du titre de la ville, ainsi que la remise du bouclier d’armes à Guanajuato. Lors de ce premier festival, un programme culturel a été préparé pour faire connaître la ville aux gens de Guanajuato et aux visiteurs, sur sa richesse culturelle, historique et gastronomique.

Au cours de ce premier festival, un accord de collaboration a été signé avec l’INAH afin d’établir les politiques et directives permettant de protéger, conserver, restaurer et diffuser le patrimoine historique de la ville de Guanajuato. Ainsi, l’INAH offre des conseils techniques et juridiques à la municipalité pour la bonne application de la loi sur les monuments fédéraux.

En trente ans, la ville a beaucoup changé, certains décalages sociaux et économiques ont été surmontés, la vie économique a été renforcée et la destination touristique améliorée, mais cela ne suffit pas, car les contrastes sont élevés. Ce gouvernement que je dirige mène donc des actions inédites visant à préserver le bien patrimonial de tous et, avec lui, sa gestion adéquate et sa conservation, par le biais de programmes de travail de gestion et de conservation de l’architecture de l’environnement urbain.

La ville est un défi, je le répète, c’est une tâche et une expérience faite de visions et d’actions. Notre travail continu est difficile, mais vise à créer une ville meilleure, une ville calme et sûre, avec des services municipaux de qualité, tout en planifiant des actions visant à préserver notre patrimoine, nos bâtiments, notre histoire et notre culture. Guanajuato Capital appartient à tous et nous devons le conserver comme produit historique de caractère global et mondial.


Informations et crédits de:

  • Daniel Lanuza Rodé, Directeur des projets stratégiques
  • Jesús Antonio Borja Pérez, Directeur général de la culture et de l’éducation
  • Juan Carlos Delgado Zárate, Directeur général de la planification territoriale et de l’environnement
  • Fabián Gamba Labastida, Directeur général du tourisme et de l’économie
  • David Cristian Cantero, Directeur général de l’unité de communication sociale
  • Miguel Ángel Matilla Blanco, Directeur de l’innovation
  • Darío Manríquez, Administrateur de l’INAH-GTO

Programmes du Secrétariat général

Programmes des Secrétariats régionaux

Programmes des Villes