Tombouctou, Mali

Informations générales

Secrétariat régional

Aucun

Tombouctou

Année d'inscription

1988

Fonction historique

Commerciale et culturelle.

Lieu et site

En plein désert et à sept km du fleuve, Tombouctou est construite dans la Boucle du Niger. Située à l’intersection de la voie d’eau et de pistes du Sahel, elle est le lieu d’aboutissement de la piste de Tripoli et du Caire faisant étape à Ghadamès.

Morphologie urbaine

Le plan actuel est celui du XIXe siècle, la ville ayant été plus vaste au XVIe siècle. Cinq quartiers se partagent l’espace urbain entouré d’une enceinte de cinq km; et en cette cité commerciale, l’étendue consacrée aux marchés et aux lieux publics est importante. Des rues de sable, étroites et sinueuses, ou plus larges, s’ouvrent sur les deux pôles du paysage que sont les deux mosquées.

Le minaret en forme de pyramide tronquée de la mosquée de Djinguereber constitue un point de repère dont la portée dépasse les limites de la ville. Élevée sous la dynastie des Mandingues, la mosquée, de forme générale massive, est allégée d’arcades anciennes remontant à sa construction en 1325. Deux autres mosquées (dont l’une, Sankoré, transformée en université) s’ajoutent à cet élément de base du paysage. Des maisons basses de banco complètent l’essentiel du paysage architectural.

Critères d’inscription

«Les mosquées et les lieux saints de Tombouctou ont joué un rôle essentiel dans la diffusion de l’islam en Afrique à une très haute époque» (II). «Les trois grandes mosquées de Tombouctou, restaurées par le Cadi Al Aqila au XVIe siècle, témoignent de l’âge d’or de cette capitale […] à la fin de la dynastie Askia» (IV). «Construites en banco, […], les mosquées de Tombouctou témoignent […] de techniques de construction traditionnelles, devenues vulnérables sous l’effet de mutations irréversibles » (V).

Repères historiques

  • Tombouctou, qui allait devenir un lieu de halte et d’échanges pour les marchands du haut Soudan, est fondée par les Touaregs (1100).
  • Avec l’émergence de l’Empire malien (XIIIe s.) pour lequel le _euve Niger est la pièce maîtresse de l’économie, Tombouctou prend une importance accrue. Elle se lie à Djenné pour le commerce du sel, du grain, de l’or; et sa fonction commerciale se double d’une fonction militaire. Elle accueille les marchands étrangers ayant fui d’autres villes de la bordure saharienne en même temps qu’elle attire des lettrés de l’islam; toutes ces arrivées entraînent le développement et la définition de nouveaux quartiers dans la ville dont celui des Ghadamésiens.
  • Au XIVe siècle, une enceinte est érigée de même qu’une mosquée. Tombouctou, sous la dynastie des Mandingues, devient un centre de culture; et les traits de base de son paysage sont déjà fixés.
  • Après la période de ralentissement du XVe siècle, Tombouctou atteint son apogée sous le règne des Askia (1493-1591). Son rayonnement s’accroît. La ville est alors densément construite.

Contact

M. Hallé Ousmane

Maire de la ville de Tombouctou
Commune urbaine de Tombouctou

B.P. 06
Tombouctou, République de Mali

+223 21 92 12 12
oushac@yahoo.fr

M. Abderrahmane Ben Essayouti

Secrétaire administratif
AMPI

Commune de Tombouctou
Tombouctou, Mali