Douchéti (Géorgie)

Informations générales

District historique de Douchéti

Fonction historique

Résidence des princes Aragvi, Administration, Centre commerciale de la région

Situation et site

Doushéti est une petite ville de l’est de la Géorgie à 54 km au nord-est de la capitale Tbilissi. La ville est située sur les rives de la rivière Dushetis-Khevi, à 900m au-dessus du niveau de la mer et au pied du Grand Caucase.  

Morphologie urbaine

À la suite de la chute des princes Aragvi et de la destruction de la ville médiévale au milieu du 18e siècle, le quartier historique de Doushéti a été reconstruit et élargi au 19e siècle. L’actuel tissu urbain développé à partir d’un plan quadrillé est composé majoritairement de bâtiments résidentiels du 19e et début 20e siècle. L’histoire médiévale de la ville est représentée par les vestiges archéologiques localisés en dessous de la structure urbaine visible, le « Palais Blanc » datant du Moyen-âge tardif et l’église de St Grigol le Théologien datant du 9e siècle, située à la périphérie du quartier historique.   

La ville se distingue par un phénomène architectural qui est la grande qualité artistique de ses maisons résidentielles. Une ancienne demeure se distingue particulièrement, elle a appartenu au Divanbegs (juge en chef) et est désignée sous le terme Apriloff’s Darbazi  dans la littérature scientifique. Cette maison de la moitié du 19e siècle reprend, avec ses balcons suspendus en bois, un exemple parfait des “Darbazi”, ces demeures vernaculaires géorgiennes de la période antérieure.      

Le 19e siècle a introduit une diversité stylistique dans le tissu urbain. Les maisons avec leurs traditionnels balcons en bois ajourés, situés dans les jardins ou construits le long des façades donnant sur la rue, sont influencées par les styles européens : Classicisme, Art Nouveau, etc.    

 Doushéti a occupé une place spéciale à cause de l’Observatoire Geophysique qui y a été établi en 1935 et de la tradition centenaire du théâtre dramatique qui a été fondé dans la ville en 1880.

Repères historiques

  • Doushéti est mentionnée pour la première fois dans les sources historiques en 1215, les artéfacts archéologiques quant à eux démontrent que le lieu est habité depuis l’Antiquité.
  • De 1335 à 1743, Doushéti était un des principaux sièges de Princes Aragvi.
  • En 1743, le règne des Princes Aragvi a été renversé par le soulèvement des paysans. Le dernier souverain, Bezhan Eristavi, fut tué par les rebelles et la principauté fut remise au roi Theimuraz II.
  • En 1801, à la suite de l’annexion de la Géorgie à l’Empire russe, Doushéti reçut le titre de ville et fut déclarée en 1802 centre administratif du district de Doushéti.    
  • De 1868 à 1873, l’homme d’état géorgien de premier plan, Ilia Chavchadze, travailla et vécut à Doushéti. La maison du tribunal où il a travaillé est toujours conservée aujourd’hui.
  • En 1985, le réservoir Zhinvali et la centrale hydroélectrique furent lancés. Par conséquent, la nouvelle section de la route militaire géorgienne fut construite et Doushéti fut mise à l’écart de la route stratégique qui devait auparavant traverser la ville.