• Année d'inscription

    2000

  • Secteur protégé

    Sites de dolmens de Gochang, Hwasun et Ganghwa

  • Fonction historique

    Religieuse

  • Statut administratif

    District de la province du Jeolla du Sud

  • Secrétariat régional
    Asie-Pacifique

Situation et site

Les cimetières préhistoriques de Gochang, Hwasun et Ganghwa abritent des centaines de dolmens – sépultures faites d'énormes dalles de pierre datant du Ier millénaire av. J.-C. Ils appartiennent à la culture mégalithique que l'on retrouve en de nombreux autres endroits du globe, mais jamais en si forte concentration.

Morphologie urbaine

Les sites de dolmens de Gochang, Hwasun et Ganghwa présentent la densité la plus forte et la plus grande variété de dolmens de la Corée et, de fait, de la planète. Les dolmens sont des monuments funéraires mégalithiques qui, aux IIe et Ier millénaires avant notre ère, constituaient une des principales caractéristiques de la culture du Néolithique et de l'âge du bronze dans le monde entier. On pense généralement que ces mégalithes, qui consistent d'ordinaire en au moins deux blocs de pierre non taillée soutenant une énorme table de couverture, étaient de simples chambres funéraires érigées sur les corps ou les squelettes de notables défunts. Généralement situés dans des cimetières surélevés, ils présentent une grande valeur archéologique grâce aux informations qu'ils apportent sur les peuples préhistoriques qui les ont érigés, leurs systèmes social et politique, leurs croyances et leurs rites, leur expression artistique et leurs cérémonies.

Le bien consiste en trois zones distinctes.

  • Le site de Gochang (8,38 ha) constitue le groupe de dolmens le plus important et le plus diversifié. Il se situe  dans le village de Maesan, au pied du versant méridional d'une chaîne de collines orientée d'est en ouest. On y a dénombré plus de 440 dolmens de types divers.
  • Le site de Hwasun (31 ha) se situe sur les pentes d'une série de petites collines le long de la rivière Jiseokgang. Il comporte plus de 500 dolmens. On a identifié les strates d'où proviennent un grand nombre de blocs qui les composent.
  • Les sites de Ganghwa (12,27 ha) se trouvent sur les pentes montagneuses de l'île de Ganghwa. Généralement situés à une altitude plus élevée que les dolmens des autres sites, ils sont d'une facture plus ancienne, notamment ceux de Bugeun-ri et de Gocheon-ri.

Les sites de dolmens de Gochang, Hwasun et Ganghwa livrent de précieuses indications sur la façon dont les pierres étaient extraites, transportées et érigées et sur l'évolution des types de dolmens dans le nord -est de l’Asie.

Chacune de ces trois zones présente un nombre important de dolmens dont la grande variété de styles et de types illustre l'histoire du développement de la culture mégalithique. La présence d'une carrière près du site constitue un atout précieux pour les références qu'elle apporte quant aux origines, à la nature et à l'histoire du développement des dolmens, et pour sa contribution à l'intégrité du site. Ces éléments se situent tous à l'intérieur des limites du bien inscrit.

Critères d'inscription

Critère (iii) : Ces sites funéraires sont ceux qui illustrent le mieux dans le monde les évolutions technologiques et sociales planétaires de la préhistoire qui ont présidé à l'apparition de monuments funéraires et rituels composés de grandes pierres aux IIe et IIIe millénaires avant J.-C. (la "culture mégalithique").

Repères historiques

Les dolmens sont les manifestations d'une culture « mégalithique » qui s'exprime dans le monde entier plus particulièrement à l'époque du néolithique et de l'âge du bronze, aux IIe et Ier millénaires avant J.-C. Cette utilisation de grandes pierres trouve son origine dans l'émergence de nouvelles techniques et s'est manifestée par des alignements et des cercles rituels tels que ceux de Stonehenge et des Orcades au Royaume-Uni, des chambres mortuaires telles que celles de Brugh na Bóinne en Irlande ainsi que des cercles et des sépultures de pierre en Afrique occidentale.

Les mégalithes sont une caractéristique notable de la préhistoire de l'est de l'Asie au Ier millénaire avant J.-C. On les trouve principalement dans l'ouest de la Chine (Tibet, Sichuan, Gansu) et dans les régions côtières du bassin de la Mer Jaune (péninsule de Shandong, nord-ouest de Kyushu).

Il semblerait que les dolmens soient apparus dans la péninsule coréenne à l'âge du bronze. Le groupe de Chungnim-ri, à Koch'ang, date environ du VIIe siècle avant J.-C., d'après les données archéologiques. La construction des dolmens s'est interrompue à cet endroit au IIIe siècle avant J.-C. Les mégalithes de Hwasun sont un peu plus récents et remontent aux VIe et Ve siècles avant J.-C. On ne dispose pas de suffisamment d'informations pour dater le groupe de Kanghwa mais il semblerait qu'il soit antérieur.

Mr. Park Woojeong

Maire de Gochang

Mr. KeySang Yoo
Mayor
Gochang county
245, Jungang-ro, Gochang-eup
Gochang, Jeollabuk-do, Republic of Korea
585-700
Tel:

Fax:

Email:
Mr. DongMyeong Kim
City Official
Gochang county
245, Jungang-ro, Gochang-eup
Gochang, Jeollabuk-do, Republic of Korea
585-700
Tel:
82-63-560-8662
Fax:

Email:
issackk@korea.kr