• Année d'inscription

    2015

  • Secteur protégé

    Aires historiques de Baekje

  • Fonction historique

    Technologiques, religieux, culturels et artistiques

  • Statut administratif

    District de la province du Chungcheong du Sud

  • Secrétariat régional
    Asie-Pacifique

Situation et site

Situé dans la région montagneuse du centre-ouest de la République de Corée, ce bien en série comprend huit sites archéologiques datant de 475-660 apr. J.-C : la forteresse Gongsanseong et les tombes royales de Songsan-ri liées à la capitale Ungjin (actuelle Gongju), la forteresse Busosanseong et les bâtiments administratifs Gwanbuk-ri, le temple Jeongnimsa, les tombes royales de Neungsan-ri  et les remparts de Naseong liés à la capitale Sabi (actuelle Buyeo), le palais royal de Wanggung-ri et le temple Mireuksa à Iksan, liés à la deuxième capitale Sabi. Ensemble, ils symbolisent la dernière période du royaume de Baekje –l’un des trois premiers royaumes de la péninsule coréenne (18 av. J.-C. à 660 apr. J.-C.)- au cours de laquelle existèrent des échanges technologiques, religieux (bouddhisme), culturels et artistiques considérables entre les anciens royaumes d’Asie de l’Est en Corée, en Chine et au Japon.

Critères d'inscription

Critère (ii) : Les sites archéologiques et l’architecture des aires historiques de Baekje témoignent des échanges entre les anciens royaumes d’Asie de l’Est en Corée, en Chine et au Japon en ce qui concerne le développement des techniques de construction et la diffusion du bouddhisme.

Critère (iii) : L’établissement des capitales, des temples bouddhistes et des tombes, les caractéristiques architecturales et les pagodes en pierre des aires historiques de Baekje contribuent à former un témoignage exceptionnel et unique sur la culture, la religion et l’art du royaume de Baekje.

Repères historiques

Situé dans la région montagneuse du centre-ouest de la République de Corée, les vestiges des trois capitales représentent collectivement la dernière période du royaume de Baekje alors qu’il atteint son apogée en termes de développement culturel impliquant des échanges fréquents avec les régions voisines. Le royaume de Baekje dura 700 ans, de 18 av. J.-C. à 660 apr. J.-C., et fut l’un des trois premiers royaumes de la péninsule coréenne. Le bien en série des aires historiques de Baekje comprend huit sites datant de 475-660 apr. J.-C, comprenant la forteresse Gongsanseong et les tombes royales de Songsan-ri liées à la capitale Ungjin (actuelle Gongju), le site archéologique de Gwanbuk-ri et la forteresse Busosanseong, le site du temple Jeongnimsa, les tombes royales de Neungsan-ri et les remparts de Naseong liés à la capitale Sabi (actuelle Buyeo), le site archéologique de Wanggung-ri et le site du temple Mireuksa à Iksan, liés à la deuxième capitale Sabi. L’ensemble de ces sites témoigne de l’adoption par Baekje des principes d’urbanisme, des technologies de construction, des arts et de la religion originaires de Chine ainsi que de leur raffinement par Baekje et leur transmission subséquente au Japon et à l’Asie de l’Est.

Mr. JungHyun Park
Mayor
Buyeo County
33 Sabi-ro Buyeo-eup
Buyeo-gun, Chung cheongnam-do, Republic of Korea
33168
Tel:

Fax:

Email:
Ms. WooSoon Lee
City Official
Buyeo County

Buyeo-gun, Chung cheongnam-do, Republic of Korea
33168
Tel:
82-41-830-8693
Fax:

Email:
Uri1342@korea.kr