• Année d'inscription

    2016

  • Secteur protégé

    Ensemble moderne de Pampulha

  • Fonction historique

    Culturelle

  • Statut administratif

    Capitale de l'état de Minas Gerais

Situation et site

L’Ensemble moderne de Pampulha a été le centre d’un projet visionnaire de cité-jardin créé en 1940 à Belo Horizonte, capitale de l’état du Minas Gerais. Conçu autour d’un lac artificiel, ce centre culturel et de loisirs se composait d’un casino, d’une salle de bal, d’un Golf & Yacht Club et de l’église São Francisco de Assis. Les bâtiments ont été conçus par l’architecte Oscar Niemeyer, en collaboration avec des artistes novateurs. L’Ensemble présente des formes audacieuses qui exploitent les propriétés plastiques du béton et tout en fusionnant l’architecture, le paysagisme, la sculpture et la peinture – pour créer un tout harmonieux. Il témoigne de l’influence des traditions locales, du climat et de l’environnement naturel brésiliens sur les principes de l’architecture moderne. 

Morphologie urbaine

Le casino, la salle de bal, le club nautique et de golf et l’église São Francisco de Assis furent conçus par l’architecte Oscar Niemeyer qui, collaborant avec l’ingénieur Joaquim Cardozo et des artistes comme Cândido Portinari, créa des formes audacieuses qui exploitaient les qualités plastiques du béton et intégraient les arts plastiques comme la céramique et la sculpture. Le paysagiste Roberto Burle Marx renforça les liens entre les édifices et leurs paysages naturels par des jardins aménagés et un circuit d’espaces piétonniers pour créer un dialogue avec la nature qui mettait en valeur les édifices à la manière de tableaux singuliers se reflétant dans le lac.

Critères d'inscription

Critère (i) : Niemeyer, Burle Marx et Portinari ont produit collectivement un ensemble paysager exceptionnel pour la manière dont il manifeste un nouveau langage architectural moderne fluide fusionné avec les arts plastiques et le design, et qui interagit avec son contexte paysager.

Critère (ii) : L’ensemble moderne de Pampulha était lié à des influences réciproques entre l’Europe et l’Amérique du Nord ainsi que la périphérie latino-américaine, et particulièrement à une réaction poétique face à l’austérité perçue de l’architecture moderne européenne.

En établissant une synthèse entre les pratiques locales régionales et des tendances universelles, ainsi qu’en stimulant des liens dynamiques entre architecture, paysagisme et arts plastiques, Pampulha a inauguré une nouvelle direction dans l’architecture moderne qui fut ensuite utilisée pour affirmer les nouvelles identités nationales dans les pays d’Amérique latine indépendants depuis peu.

Critère (iv) : L’ensemble de Pampulha et ses concepts architecturaux et paysagers novateurs illustrent une période particulière dans l’histoire de l’architecture en Amérique du Sud, qui reflète à son tour des changements socioéconomiques plus larges dans la société, et pas seulement dans la région. La crise économique de 1929 a fait naître une demande des citoyens d’être mieux intégrés dans le processus de construction des nations. Ces circonstances ont influencé la conception du nouveau quartier de cité-jardin de Belo Horizonte comme un endroit qui pouvait traduire une « autonomie » créative et culturelle par des édifices architecturaux novateurs conçus pour un usage public, installés dans un aménagement paysager « naturel » et bien dotés d’espaces publics de loisirs et d’exercice physique.

Repères historiques

Conçu en 1940 autour d’un lac artificiel, l’ensemble de Pampulha, constitué de quatre édifices au sein de terrains paysagers, était un centre culturel et de loisirs au sein du quartier aménagé en cité-jardin de Belo Horizonte, la nouvelle capitale de l’État du Minas Gerais.

Mr. Marcio A. de Lacerda
Mayor
Municipality of Belo Horizonte
Avenida Afonso Pena 1212, 2o andar, Centro
Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil
30130-908
Tel:
(31) 3277-4002
Fax:
(31) 3277-1799
Email:
gabpref@pbh.gov.br