Syracuse, Italie

Informations générales

Secrétariat régional

Aucun

Syracuse et la Nécropole rocheuse de Pantalica

Critères d’inscription

C (ii) témoigner d’un échange d’influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l’architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages ;

C (iii) apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue;

C (iv) offrir un exemple éminent d’un type de construction ou d’ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l’histoire humaine ;

C (vi) être directement ou matériellement associé à des événements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des oeuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle. (Le Comité considère que ce critère doit préférablement être utilisé en conjonction avec d’autres critères);

Repères historiques

  • Le site est composé de deux éléments séparés contenant des vestiges exceptionnels remontant aux époques grecque et romaine: la Nécropole de Pantalica compte plus de 5000 tombes taillées dans la roche près de carrières à ciel ouvert et datant pour l’essentiel de la période comprise entre le XIIIe et le VIIe siècle avant J.- C. On y trouve également des vestiges de l’époque byzantine, en particulier les fondations de l’«Anaktoron » (Palais du Prince). L’autre partie du site, l’ancienne Syracuse, inclut le noyau de la première fondation, au VIIIe siècle avant J.-C., avec l’arrivée des premiers colons grecs de Corinthe : Ortygia. Le site de cette ville que Cicéron décrivit comme «la plus grande cité grecque et la plus belle de toutes», contient des vestiges tels que le Temple d’Athéna (Ve siècle avant. J.-C., plus tard transformé en cathédrale), un théâtre grec, un amphithéâtre romain, un fort et encore bien d’autres trésors architecturaux. De nombreux restes archéologiques témoignent de l’histoire tourmentée de la Sicile, des Byzantins jusqu’aux Bourbons, en passant par les Arabo-musulmans, les Normands, Frédéric II de Hohenstaufen (1197 à 1250), les Aragons et le Royaume des Deux-Siciles. La Syracuse historique offre un témoignage unique du développement de la civilisation méditerranéenne sur trois millénaires.

Contact

Mr. Francesco Italia

Mayor
Comune de Siracusa

+39 (0)931 60400
sindaco@comune.siracusa.it