Bhaktapur, Népal

Informations générales

Secrétariat régional

Aucun

Statut administratif

Katmandou est la capitale nationale du Népal.

Vallée de Kathmandu (Kathmandu, Bhaktapur et Patan)

Année d'inscription

1979

Fonction historique

Capitale royale et religieuse.

Lieu et site

Entre l’Inde et le Tibet, la vallée agricole de Katmandou se développe au sud du Grand Himalaya à une altitude de 1 500 m. Elle est traversée par la Bagmati et ses affluents autour desquels se situent les sites retenus: les Durbar (places urbaines) de Bhatgaon, Patan et Katmandou, les stupas bouddhistes de Swayambu et de Bodnath et les temples hindous de Pashupati et de Changu Narayan.

Morphologie urbaine

Quelques kilomètres seulement séparent les sites. Dans chacun des cas, ville royale, temple ou stupa, les monuments entraînent le développement d’ensembles monumentaux. Sur l’esplanade d’un Durbar, temples et bâtiments de palais se regroupent (Patan); le stupa de Svayambu pour sa part est entouré de temples, de monastères et de statues. Le Pashupati, lui, est intégré à un ensemble qui comprend des hôpitaux et abris; construit sur les deux rives du Bagmati, des gradins le séparent de part et d’autre du fleuve sacré. Des principes mythiques règlent l’aménagement des lieux.

Deux mille sept cents temples et autres monuments sont rassemblés dans la vallée de Katmandou. Bois sculpté polychrome, brique rouge, toits de cuivre, ils sont souvent regroupés sur des espaces très exigus. Ce sont ces pagodes, stupas et vihara qui donnent le ton au paysage entier.

Critères d’inscription

Les sites retenus «apportent un témoignage […] traditionnel de la vallée de Kathmandu sur la civilisation» (III). «Les Durbar de Kathmandu, Patan et Bhatgaon sont les exemples éminents, successifs et complémentaires des grandes résidences royales népalaises…» (IV). …«les monuments choisis […] illustrent la civilisation népalaise, fondée sur des composantes religieuses qui excluent l’Islam et résultent d’un échange complexe d’influences venues de l’Inde et du Tibet» (VI).

Repères historiques

  • Aux premiers siècles de notre ère, le bouddhisme puis l’hindouisme, venus de l’Inde, sont largement répandus au Népal; l’aménagement architectural et urbain ne sera jamais dissocié du domaine religieux.
  • Sous la dynastie des Malla, l’architecture népalaise affirme son originalité au XIe siècle; elle se développe dans la vallée de Katmandou depuis Bhatgaon, Patan et la ville de Katmandou.
  • Au début du XIVe siècle, Bhatgaon et Patan sont les deux rivales d’un pays partagé; le Népal subit des invasions dont celle des musulmans venus du Bengale (1349).
  • Réunifié sous les Malla (1380-1395), le pays atteint son âge d’or autour du XVe siècle. Bhatgaon, Patan et Katmandou témoignent de cette brillante période.
  • Au début du XVIe siècle, les trois villes sont les capitales de trois royaumes qui se livrent des combats stériles. En 1768, les Rajputes, venus de Gurkha, conquièrent le pays qui retrouvera son indépendance en 1947.

Contact

Mr. Sunil Prajapati

Mayor
Municipality of Bhaktapur

+977.1 61.00.96, 61.03.10
bhaktapurmuni@yahoo.com

M. Damodar Suwal

Director
Public Relations Officer

(977-1) 610310
bhaktapur@wlink.com.np