• Année d'inscription

    1993

  • Secteur protégé

    Coro et son port

  • Fonction historique

    Commerciale et religieuse.

  • Statut administratif

    Capitale de l'État de Falcon.

Situation et site

En bordure de la mer des Caraïbes, la ville de Coro est située dans la partie ouest du golfe de Coro et de l'isthme de Medanos. Le port naturel de La Vela qui la dessert est à proximité.

Morphologie urbaine

La ville et le village portuaire, qui lui est relié, ont su préserver l'authenticité de leur configuration. Dans ces deux centres historiques au relief plat, les rues se recoupent à angle droit comme dans la plupart des créations coloniales espagnoles d'Amérique au XVIe siècle. Ces rues sont souvent revêtues de pavés.

Les tuiles, la brique crue et le décor de certaines façades assurent l'harmonie de l'ensemble historique. Les influences espagnoles et néerlandaises rappellent tout à la fois l'Andalousie et la présence antillaise. Au-delà de ses grands bâtiments spécifiques, le village portuaire, par son architecture domestique de terre crue, prolonge le style de la ville. Le Parc national des dunes de Coro, à proximité, fait aussi partie du site protégé.

Critères d'inscription

C (iv) (v) Non disponibles.

Repères historiques

  • Coro est une des premières capitales coloniales de la côte vénézuélienne; elle succède à Cumana (1521).
  • Jusqu'à son rattachement à la Couronne espagnole (1556), Coro est le point de départ d'expéditions qui ont contribué à ouvrir la région.
  • Séville contrôle le commerce d'Amérique jusqu'au XVIIIe siècle. Sur les routes maritimes espagnoles, les exportations de produits bruts sont nombreuses depuis Coro.
  • La christianisation gagne la province à partir de Coro. Le siège du premier évêché d'Amérique du Sud (1531) y est établi et la municipalité, créée en 1529, accède au titre de ville. On élève une cathédrale (1583).
  • Coro et La Vela, subissent les attaques répétées des pirates et corsaires (1567, 1595, 1659) et les effets d'un cyclône (1681). Le paysage urbain renaît au XVIIIe siècle.
  • Le Venezuela devient une capitainerie générale de l'empire espagnol (1776), puis une audience (1789). Caracas supplante désormais Cumana et Coro.
  • La révolte des esclaves (1795) bouleverse l'économie agricole de la ville. Avec la reprise économique, le siège du gouvernorat revient à Coro (1812). La trame urbaine se maintient au-delà des destructions dues à la guerre d'Indépendance.
Sr. Pablo Acosta
Alcalde de Coro
Alcaldía del Municipio Miranda
Edificio del Ayuntamiento Avenida Miranda esquina con calle Urdaneta Zona ColonialSanta Ana de Coro
Coro, Estado Falcón, Venezuela
Tel:
+58-268-2521597
Fax:
+58.268 51.96.98
Email: