• Année d'inscription

    1988

  • Secteur protégé

    Kairouan

  • Fonction historique

    Religieuse.

  • Statut administratif

    Chef-lieu de gouvernorat.

Situation et site

Kairouan est à mi-chemin de la côte et de la montagne, lieux respectifs des menaces byzantines et berbères. À une cinquantaine de km du port de Sousse, elle est établie au milieu d'une plaine steppique.

Morphologie urbaine

Une enceinte de pierre de 3 km entoure la médina de Kairouan. Une artère traverse la ville du nord au sud, d'une porte à l'autre en passant par les souks. Autour de cette voie publique se développe, sur les 54 hectares de la médina, un réseau serré de rues et d'impasses.

Le paysage blanc est densément construit de maisons basses aux façades secrètes remontant aux trois derniers siècles. Des coupoles se découpent sur l'horizon des toits plats. Quelques monuments, très vénérables, datent des premiers temps de l'Hégire: la Grande Mosquée et la mosquée des Trois Portes.

Critères d'inscription

«La Grande Mosquée est l'un des monuments majeurs de l'islam» et un «chef-d'oeuvre de l'architecture universelle» (I). «La Grande Mosquée a servi de modèle à plusieurs mosquées maghrébines#187; en particulier pour ce qui concerne les motifs décoratifs. «La Mosquée des Trois Portes (866) est la plus ancienne des mosquées à façade sculptée de l'islam [...]» (II). «... Kairouan offre un témoignage exceptionnel sur la civilisation des premiers siècles de l'Hégire en Ifriqiyya (III). L'architecture musulmane traditionnelle de Kairouan, associée à sa configuration spatiale, est «devenue vulnérable sous l'effet des mutations économiques [et] constitue un patrimoine précieux...» (V). «Kairouan est l'une des villes saintes et des capitales spirituelles de l'islam» (VI).

Repères historiques

  • Kairouan succède à Carthage. Sa fondation (670) est liée à l'islamisation de l'Ifriqiyya dont elle est la capitale. À cette époque, l'Ifriqiyya (Tunisie et Algérie orientale) est une province de l'Empire umayyade de Damas.
  • Sous les Aghlabides (800-909), issus des Abbassides, Kairouan, la capitale, connaît une période de croissance.
  • À l'aube du Xe siècle, le mouvement shi'ite (adversaire des Abassides) atteint l'Ifriqiyya. En 989, la nouvelle dynastie fatimide (shi'ites) supplante les Aghlabides et établit sa capitale à Mahdia puis à Kairouan. Après avoir échoué à implanter le shi'isme, les Fatimides se retournent vers l'Égypte (972).
  • À la première moitié du XIe siècle, les influences chrétiennes ont disparu et l'islam est établi définitivement.
  • Les Hilaliens, envoyés en représailles par les Fatimides, mènent une expédition destructrice qui bouleverse l'Ifriqiyya entière. Kairouan est saccagée en 1057.
  • Au XIIe siècle, la capitale est déplacée à Tunis. Kairouan restera la première ville sainte du Maghreb.
M. ChriguiI Bassem
Maire
Commune de Kairouan
Avenue de la République
3100 Kairouan, Tunisie
Tel:
+216.77 23.00.44, 23.03.24
Fax:
+216.77 23.45.32
Email:
commune-kairouan@planet.tn
M. Mourad Rammah
Président
Association de Sauvegarde de la Médina de Kairouan
Sidi Abid
Kairouan, Tunisie
3100
Tel:
+216 77 20126
Fax:

Email:
asmkairouan@yahoo.fr