Objectif

L'objectif global du projet se concentre sur la transmission de l'héritage de Jean-Paul L'Allier, créateur et fondateur de l'Organisation des villes du patrimoine mondial (OVPM), aux générations futures.

 

Historique

Dans la ville d’Oaxaca (Mexique), dans une modeste école située dans le centre historique, un groupe d'étudiants de 14 à 17 ans ont participé, dans le cadre de leur formation académique, au programme de jumelage de l’OVPM : Jeunes sur la piste du patrimoine mondial. Grâce à ce programme, ils ont découvert la valeur du patrimoine de leur ville et d'une ville jumelle, dans ce cas Cordoue (Espagne). De cette façon, ils ont appris l'importance des activités et des projets développés par l'organisation, comme c’est le cas du Concours international de production de vidéos «Ma ville, notre patrimoine mondial», dont le gagnant dans la catégorie 14-17 ans de l’édition 2015 est un jeune homme d’Oaxaca.

Ce qui a plus frappé les participants dans le programme Jeunes sur la piste du patrimoine mondial est la vie et l'œuvre de Jean-Paul L'Allier et, malheureusement, la nouvelle de sa mort récente.

Ce dernier fait est ce qui a inspiré le groupe à nommer Jean-Paul L'Allier une initiative générée par Gerardo José Corres Tenorio, directeur du bureau du vice-président de l'OVPM (au cours de cette période, la ville d’Oaxaca occupe la vice-présidence du Conseil d'administration de l'Organisation, au côté des villes de Québec (Canada), Vienne (Autriche), Sintra et Angra do Heroismo (Portugal), Lyon (France), Bruxelles (Belgique) et Valparaiso (Chili)). M. Corres a eu l'occasion de coopérer activement avec l'OVPM depuis 1999. Parmi de nombreuses activités, il a participé à différents congrès mondiaux et organisé celui d’Oaxaca en 2013, il a participé à plusieurs réunions du Conseil d'administration et événements liés à la conservation du patrimoine culturel.

L'initiative a été générée par la contribution de M. Corres avec d'innombrables documents, cartes, brochures, photographies, etc. à l’école José María Murguía y Gallardi, afin de créer un espace de consultation ouvert aux jeunes de l'institut.

Cependant, ces actions ont dépassé les attentes initiales. Le site prévu a été adapté pour la participation du groupe d'étudiants impliqués dans le projet de jumelage OVPM avec, bien sûr, l'approbation du directeur de l'institut, M. Rubén Darío Calleja et les professeures Adriana Calleja et Claudia Sánchez.

La commodité du site a permis aux élèves de classer et de stocker adéquatement les documents donnés, qui ont rejoint diverses publications et livres techniques qui existaient déjà dans l'école.

Cette activité s’ajoute à plusieurs autres que les jeunes menaient déjà dans le cadre du programme de jumelage de l’OVPM, telles que des visites de monuments et sites du patrimoine à Oaxaca, des ateliers d'entretien dans le centre historique, de la recherche et des publications dans des ateliers de journalisme, etc.

Finalement, Oaxaca a réussi à obtenir un espace décent où le thème central est les villes du patrimoine mondial.

Le gouvernement municipal, dirigé par M. Javier Villacaña Jiménez, a pris connaissance de l'avancement du projet et dans le but de le promouvoir, il a été accepté qu'il soit présenté à la réunion du Conseil d'administration de l'OVPM tenue dans la ville d'Istanbul (Turquie) en mars 2016.

Suite à cela, les responsables de l'école ont décidé d'ouvrir l'espace à la communauté et de permettre l'accès aux personnes intéressées à en apprendre davantage sur les valeurs patrimoniales des plus belles villes du monde. Avec les étudiants, ils ont décidé de nommer cet espace, la première BIBLIOTHÈQUE JEAN PAUL L'ALLIER.

Une cérémonie d'ouverture a été organisée, à laquelle le Secrétaire général de l'OVPM, M. Denis Ricard, a participé grâce aux nouveaux médias électroniques en direct. Des représentants du gouvernement de la ville et des invités spéciaux ont assisté à l'ouverture de cet espace.

 

Le Projet

Nos attentes ne se limitent pas à avoir cet espace à Oaxaca, mais que dans l'avenir il y ait des endroits similaires dans toutes les villes du patrimoine.

Ce réseau de bibliothèques honorera non seulement le nom du fondateur de l'OVPM, mais aussi permettra à l'Organisation d'avoir plus de visibilité dans de nombreuses communautés à travers le monde, en ayant un lieu où les valeurs des villes du patrimoine sont exposées.

Le projet est ambitieux. Il n’est pas seulement limité à l'ouverture d'espaces contenant des documents; le réseau générera une interaction dans la communauté, en particulier parmi les jeunes générations, comme c’est présentement le cas à Oaxaca et le sera certainement dans d’autres villes où des bibliothèques Jean Paul L'Allier se créeront. Par conséquent, le projet peut élargir ses attentes pour tenter de devenir la plus grande université du monde, une université possédant une salle de classe dans chacune des villes du patrimoine mondial, conçue pour les nouvelles générations: L’UNIVERSITE POUR ENFANTS DU PATRIMOINE MONDIAL.

 

Proposition de développement

Nous vous suggérons d'appliquer ce schéma et les stratégies suivantes, qui s’enlignent dans un continuel processus d'amélioration:

  1. Le projet est un projet indépendant, mais pourrait être lié au programme Jeunes sur la piste du patrimoine mondial, puisque l'âge des participants est le même, ainsi que les possibilités d'exécution.
  2. L'OVPM est responsable de coordonner la diffusion du projet et servira de réseau de communication afin de soutenir les propositions générées dans différentes villes intéressées à développer le projet.
  3. Le but est d'ouvrir dans toutes les villes du patrimoine mondial un espace où se trouvent des informations sur la ville elle-même (autant que possible) et la plupart des villes inscrites sur la Liste du patrimoine mondial, en plus d’informations relatives à l'architecture, l'art, l'archéologie, etc. Dans la plupart des villes, dans de nombreuses institutions, on trouve des bibliothèques. L'objectif n’est pas de les nommer, mais plutôt d'impliquer les jeunes dans le processus de recherche, de susciter l'intérêt et donc, créer une communauté internationale.

 

Comment atteindre cet objectif?

Pour atteindre cet objectif, un élément clé est l'appel à information et documentation (livres, brochures, dvd, plans, affiches, cartes, journaux, etc.) à:

  • La communauté qui peut faire un don de documents, de souvenirs de voyage ou peut transmettre l’information auprès des autres résidents;
  • Aux spécialistes comme les chercheurs, les voyageurs ou les agents de voyage;
  • Aux jeunes en échange: les jeunes concernés peuvent échanger des informations avec d'autres jeunes de différentes manières;
  • Aux institutions: l'OVPM est responsable de la diffusion de l'information officielle, comme une photo et un témoignage de Jean-Paul L'Allier, afin de normaliser les différentes bibliothèques.

Enfin, la connexion entre les bibliothèques peut générer un véritable RÉSEAU INTERNATIONAL lié par le même but, qui conduira à la création de l'Université pour enfants du patrimoine mondial.

 

UNE BIBLIOTHÈQUE JEAN PAUL L'ALLIER DANS VOTRE VILLE; UNE EXCELLENTE OPPORTUNITÉ POUR FAVORISER LA CONSERVATION DU PATRIMOINE!

 

« L’UNIVERSITE POUR ENFANTS DU PATRIMOINE MONDIAL »;

LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ DU MONDE

 

INTÉGRER VOTRE VILLE EN CRÉANT UNE

BIBLIOTHÈQUE « JEAN PAUL L'ALLIER »

 

Pour plus d’information
Communiquez avec l’Administratrice de programmes de l’OVPM, Mme Andréanne Charest : acharest@ovpm.org