Willemstad
Curaçao

COMUS

Que veut dire COMUS?

COMUS signifie Community-Led Urban Strategies in Historic Towns (Stratégies Urbaines menées par la Communauté dans des Villes Historiques). Il s’agit d’une initiative lancée pour stimuler le développement social et économique en mettant de l’avant les ressources du patrimoine culturel. Ce projet conjoint du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne s’inscrit dans le 2e programme culturel de partenariat avec l’Est qui a débuté le 1er janvier dernier dans 6 pays partenaires d’Europe de l’Est : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, le Belarus, la Géorgie, la République de Moldavie et l’Ukraine.

Le projet introduit des idées et des concepts innovants, en particulier celui de « réhabilitation urbaine » comme outil contribuant à des objectifs plus vastes, tels que la célébration de la diversité, le dialogue constructif et la promotion du respect mutuel entre les peuples de culture et de religion différente, un meilleur bien-être et une meilleure qualité de vie.


Qu’est-ce qui rend COMUS si spécial?

COMUS aborde les difficultés auxquelles font face les petites et moyennes villes historiques d’Arménie, d’Azerbaïdjan, du Belarus, de Géorgie, de République de Moldavie et d’Ukraine quant à la maintenance d’un équilibre entre l’authenticité de leur riche patrimoine et les besoins liés à une croissance soutenable :

  • Les initiatives de développement économique et social ne reposent plus exclusivement dans les mains du gouvernement central, mais de plus en plus dans les mains des acteurs locaux et du secteur privé;
  • Il y a un manque dans la mise à jour des stratégies efficaces de planification urbaine, et trop peu de zones de protection urbaine, ce qui réduit le contrôle effectif du nouvel aménagement et la construction;
  • Les petites villes et les villes plus fragiles ont souffert de la dépopulation, de négligence et d’absence d’investissement au point que l’environnement historique se détériore rapidement;
  • La société civile n’est pas toujours suffisamment développée et les habitants ne sont pas systématiquement consultés lors des processus de décision liés au développement de leur environnement de vie;
  • Les interventions urbaines en cour sont majoritairement basées sur des stratégies sectorielles et ainsi ne donnent que des réponses partielles à des problèmes de développement complexes.

Les problématiques en jeu vont au-delà de la simple conservation ou restauration du patrimoine bâti, et englobe le besoin d’encourager et de faciliter la réhabilitation patrimoniale à travers des projets innovants et incluant socialement : ceci en fournissant de nouvelles fonctions et de nouvelles possibilités aux populations et en bâtissant des communautés en utilisant le dialogue interculturel et la participation démocratique des partis prenants.

Le premier groupe cible de COMUS est ainsi donc les communautés, ce qui inclus une grande variété d’acteurs : les maires, les élus des gouvernements locaux, les spécialistes locaux dans les institutions municipales, les professionnels locaux et les experts, la société civile en temps que tout, en y incluant les habitants et tous ces groupes représentant des intérêts collectifs ou spécifiques dans les cœurs historiques des villes, en particulier ceux considérés comme des « développeurs ».

COMUS vise à augmenter la coopération et la synergie entre toutes ces personnes avec l’objectif de les convaincre que le patrimoine peut générer de nouveaux processus de développement. Il y a de multiples avantages sur le long terme à encourager des approches de développement local basées sur un dialogue ouvert entre tous les membres d’une communauté et sur leur participation dans le processus de décision, où chacun à un rôle précis à jouer et où les responsabilités sont clairement partagées comme un élément d’une nouvelle bonne gouvernance. Cet éveil des consciences est un facteur déterminant de cohésion social dans la mesure où il peut aider à consolider les valeurs et améliorer la riche diversité qui rend cette communauté unique.

Pour en apprendre plus sur ce projet, allez visiter son site web.


Quelles sont les villes historiques pilotes?


Quelle est l’implication de l’OVPM dans ce projet via son Secrétariat régional d’Europe du Nord-Ouest et d’Amérique du Nord?

L’Organisation offre, à travers des villes du Secrétariat régional d’Europe du Nord-Ouest et d’Amérique du Nord, un échange et un partage d’expertises. Les domaines d’expertises demandés sont :

  • Politique d’intervention sur l’environnement historique
  • Zone urbaine
  • Implication des habitants
  • Interventions sur le logement
  • La réhabilitation des logements
  • La valeur patrimoniale des bâtiments
  • Méthode de prise en compte de la diversité sociale
  • Espaces publics
  • Aide financière
  • L’espace public emblématique (à l’échelle de toute la ville)
  • La réhabilitation des logements
  • Développement d’activités
  • Initiatives publiques (niveau local, régional ou national)
  • Les initiatives privées

Ceci peut être fait grâce à différentes contributions :

  • Accueillir et tenir une visite du site
  • Formation locale dans les villes pilotes
  • Organiser une formation
  • Prise en charge via Mail / Skype / Téléphone
  • Envoi d’un expert

[ Les dernières nouvelles de COMUS par l’OVPM ]
[ Les dernières nouvelles de COMUS par le Conseil de l’Europe ]
[ Nouvelle brochure COMUS (Anglais) ]

Nouvelles


Programmes du Secrétariat général

Programmes des Secrétariats régionaux

Programmes des Villes