Mercredi, Septembre 7, 2011

 

La Ville de Strasbourg a le plaisir d’accueillir une conférence internationale sur le thème : « Patrimoine et transports publics ». Son objectif est de revisiter le paradigme actuel du développement urbain à travers deux défis majeurs : d’une part, la nécessité d’ancrage de l’identité urbaine dans sa dimension historique et, d’autre part, le besoin d’un système efficace de mobilité urbaine, assurant la cohésion territoriale. L’attention sera portée sur la manière dont les transports publics, étroitement liés aux autres politiques publiques (logement, développement économique et social), peuvent venir en appui de la protection et de la valorisation du patrimoine, qu’il soit culturel ou naturel, et ce dans la perspective d’une fécondation mutuelle, visant à un développement axé en priorité sur les besoins de la population.

Engagée dans un projet « d’humanisation de la ville », Strasbourg est parmi les premières villes françaises à avoir mis en oeuvre une politique de transports publics ayant pour objectif de répondre aux défis liés au trafic, à la pollution de l’air et aux nuisances sonores ainsi qu’au manque d’espace, conduisant à une dégradation des conditions de vie, ce dont souffrent les habitants des zones urbaines dans le monde. Son centre historique de réputation internationale, avec la Grande-Ile inscrite au patrimoine mondial, et les développements qu’elle a connus du XVIIIème au début du XXème siècle, ont doté Strasbourg d’une exceptionnelle diversité architecturale et urbaine qui donne à voir, pour chaque époque, l’histoire de ses habitants. Ses voies d’eau marquent l’identité de la ville et de son territoire, reliant l’homme à son environnement naturel. Comment maintenir cette harmonie tout en répondant aux exigences du XXIème siècle ? Les ambitieux projets urbains en cours de réalisation à Strasbourg, en particulier les actions de renouvellement urbain et les projets d’éco-quartiers seront présentés en vue de montrer le processus par lequel le patrimoine passé et présent et la mobilité urbaine peuvent servir au développement de la ville.

En sus de l’exemple strasbourgeois, la conférence permettra d’exposer le cas d’autres villes dans le monde à travers des débats entre élus, experts et représentants de la société civile, autour des questions de patrimoine et de transports, dans le contexte global du changement climatique. Parmi les invités présents lors de la conférence figurent des représentants de l’Association des Villes et Pays d’Art et d’Histoire (ANVPAH-VSS), qui regroupe 150 collectivités françaises, la Ligue des cités historiques (LCH), un réseau international de villes engagées dans des politiques de développement fondées sur le patrimoine, présidé par le Maire de Kyoto, l’Organisation des Villes du Patrimoine mondial (OVPM), qui rassemble plus de 200 villes ; l’Association turque des villes historiques présidée par le Maire de Kayseri et le Réseau des villes historiques indiennes (IHCN), établi afin de sauvegarder le patrimoine des villes d’Inde qui connaissent une croissance urbaine rapide.

Cette conférence sera suivie par les Rencontres nationales du GART (Groupement des autorités responsables de transport), qui se tiennent à Strasbourg du 12 au 14 octobre, donnant l’occasion de rencontrer les acteurs publics et privés du secteur.

 

Information, inscription:

Courriel: evenements-europe@strasbourg.eu