Lundi, Avril 2, 2012

Le 10 mai 2012, la Ville de Bruxelles organise une conférence internationale intitulée "Gestion des centres historiques européens du Patrimoine mondial : approche théorique et pratique" dans le cadre prestigieux de l'Hôtel de Ville de Bruxelles.

L'adoption par l'UNESCO de la Convention du Patrimoine mondial en 1972 constitue l'acte de naissance de la Liste du Patrimoine mondial. L'inscription de biens, d'ensembles architecturaux, voire de centres historiques entiers a initié une prise en compte de la valeur majeure du tissu urbain ancien dans le patrimoine de l'humanité. Cette reconnaissance internationale a immanquablement inspiré une modification de la gestion de ces zones par les instances responsables ainsi qu'une évolution des mentalités dans le chef des propriétaires privés.

Il ne s'agissait pourtant que d'un premier pas vers une gestion intégrée - par ailleurs réclamée par l'UNESCO - de l'ensemble des paramètres influant sur la bonne conservation des centres historiques urbains.  Ces municipalités se trouvent désormais face à un défi qui consiste à concevoir et à développer des outils de gestion adaptés à cette problématique.

Depuis l'accession de sa Grand-Place sur la liste du Patrimoine Mondial en 1998, la Ville de Bruxelles a entamé un travail de réflexion qui lui permet désormais de présenter la première version de son plan de gestion. Soucieuse de mettre à profit la dynamique ainsi engendrée, elle a invité cinq villes historiques européennes inscrites au Patrimoine mondial à partager ses questionnements, réflexions et intentions en matière de gestion, de conservation et de valorisation de son patrimoine.

Les organisateurs de la conférence se proposent donc de mettre en commun les expériences des villes de Varsovie, Naples, Albi, Porto et Ratisbonne. Mais il s'agit également de confronter les questions suscitées par le travail entamé et de tracer les grands axes d'une mise en oeuvre à moyen et long terme.

Cette mise en commun des expertises ne peut que profiter à une application rapide et efficace des intentions qui ont été formulées et affinées au cours de ces dernières années.

Sont invités à assister à ces présentations et à participer aux débats : les représentants des pouvoirs locaux, les gestionnaires des villes inscrites sur la Liste du Patrimoine mondial, ainsi que les  organismes et personnes intéressés par la conservation du patrimoine architectural et urbanistique.

Pour consulter la page web de l'événement, cliquez ici.