• Année d'inscription

    1981

  • Secteur protégé

    Médina de Fès

  • Fonction historique

    Religieuse et universitaire.

  • Statut administratif

    Chef-lieu de la province de Fès et préfecture urbaine.

Situation et site

Au nord du Maroc, non loin de l'Espagne andalouse, la médina de Fès est implantée dans la région des causses du Moyen Atlas, sur les deux rives de l'oued Fès.

Morphologie urbaine

Un rempart percé de portes entoure les deux noyaux de la Fès médiévale. Des axes principaux relient le centre aux portes, et une rue encercle le coeur de la vieille ville. Le quartier kairouanais, plus étendu, est traversé par une artère. Des rues piétonnes étroites et tortueuses, des passages couverts, des escaliers et des impasses nombreuses constituent l'essentiel de la trame qui ne privilégie pas de places urbaines.

Au milieu d'un paysage de toits plats et de minarets, une grande densité de monuments, civils, militaires et religieux, reflète la période d'apogée de la cité mauresque en même temps que, plus largement, le rayonnement intellectuel de cette ville de l'islam. Les médersas, la mosquée (transformée en université) et le palais sont très rapprochés au coeur de la ville.

Critères d'inscription

Les cités jumelles n'ont rien perdu de leurs particularismes. Fès est à la fois un musée "et l'une des grandes métropoles islamiques où les diverses formes de peuplement ont déterminé la plus grande variété de formes architecturales et de paysages urbains" (aucune référence précise à l'un des six critères n'est faite).

Repères historiques

  • Fondée en 808, par la nouvelle dynastie des Idrissides se proclamant de Ali, la capitale royale de Fès comporte deux noyaux, de part et d'autre de la rivière, habités respectivement par des émigrés shi'ites d'Andalousie et de Kairouan.
  • Pendant qu'ailleurs au Maroc des conflits opposent Fatimides shi'ites et Umayyades, la ville se développe.
  • Elle est successivement prise par Almoravides, sunnites, qui réunissent les deux quartiers dans une même enceinte au Xie siècle, puis par les Almohades shi'ites.
  • Au XIIIe siècle, avec l'arrivée au pouvoir des Mannides, s'amorce une grande période. Une ville nouvelle et un quartier juif s'ajouteront à la capitale royale en pleine croissance et en plein rayonnement. Fès atteint son apogée au XIVe siècle.
  • Après sa chute au XVe siècle, elle retrouve sa fonction de capitale sous les Alaouites (descendants d'Ali qui règnent encore sur le Maroc) au XIXe siècle. De son passé prestigieux, la médina de Fès exerce encore de nos jours sa fonction de centre culturel islamique.
M. Driss El Azami El Idrissi
Président
Communauté urbaine de Fès
Boul. Moulay Youssef
Médina de Fès, Maroc
Tel:
+212.35 62.56.95
Fax:
+212.55 62.58.87
Email:
njioui@yahoo.fr
M. Abdelmajid Njioui
Chef
Service des relations internationales
Commune urbaine de Fès Boul. Moulay Youssef Boul. Moulay Youssef
Fès, Maroc
Tel:
+212.61 24.79.45
Fax:
+212.55 62.58.87
Email:
njioui@yahoo.fr
M. Fouad Serrhini
Directeur général
ADER-FÈS
4, avenue Zaid Ibn Harita(VN)
Fès, Maroc
Tel:
212661359885
Fax:
+212.5 35.65.04.63
Email:
ader2010@menara.ma
Fès: Horloge hydraulique de la Medersa Bouinaniya
Fès: Dar Adiyel après réhabilitation
Fès: Consolidation du Bâti Menaçant Ruine
Fès: Vue panoramique sur la médina de Fès
Fès: Travaux de ravalement de façades, auvents et Mamouni  sur la rue Seffarine
Fès: Aménagement de la place Boujloud
Fès: Confortement  du Bâti Menaçant Ruine
Fès: Jardin de Dar Ba Mohammed Chergui
Fès: Travaux de réalisation des auvents et Mamouni  à souk R’cif
Fès: Vue sur la tannerie Sidi Moussa
Fès: Vue sur la cour du Mausolée Moulay Idriss
Fès: Vue panoramique  de la mosquée Quaraouiyine
Fès: Borj Nord avant et  après la restauration
Fès: Borj Sud avant et  après la restauration
Fès: Aménagement de la place Boujloud
Fès: Medersa  Attarine en cours et après  restauration
Fès: Minaret  de la Medersa Bouinaniya
Fès: Place Seffarine
Fès: Medersa Sehrij
Fès: Cour centrale de la Medersa Bouinaniya
Fès: Détail calligraphique sur colonne dans la Medersa Bouinaniya