Safranbolu

Maire d'une ville du patrimoine mondial
M. Hans Schaidinger, maire de Ratisbonne (Allemagne)

Novembre 2008. Hans Schaidinger est né en 1949 à Freilassing. Maire de la ville de Ratisbonne, en Allemagne, depuis 1996, il est membre de l’Union sociale-chrétienne de la Bavière. Il a une formation d’économiste (promotion de 1977) et est marié et père de deux enfants.

M. Schaidinger est entré au service de la ville de Ratisbonne en 1978 et il a travaillé dans le domaine du soutien économique et du développement urbain. De 1991 à 1996, il a travaillé pour DIBAG Industriebau AG à Munich. En 1996, il a été élu maire de Ratisbonne.

 

1. La ville de Ratisbonne a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en 2006. Quels changements votre ville a-t-elle connus depuis?

Déjà avant d’être inscrite sur la Liste du patrimoine mondial, la vieille ville de Ratisbonne avec Stadtamhof était une destination très populaire pour les voyages touristiques culturels parmi les touristes provenant de partout dans le monde. Depuis la nomination, le tourisme international et régional a augmenté dans la ville.

De plus, Ratisbonne participe maintenant de façon plus active qu’auparavant aux réseaux internationaux et elle élabore avec les autres villes historiques des stratégies pour une gestion efficace du paysage historique urbain.

2. Quel est votre rôle dans la gestion du patrimoine en tant que maire d’une ville du patrimoine mondial?

Je suis intéressé personnellement à tous les biens du patrimoine mondial de Ratisbonne. C’est un immense honneur pour notre ville d’avoir reçu ce titre et il s’accompagne de responsabilités importantes. Pour ma part, le fait de représenter les intérêts et les besoins du patrimoine mondial de Ratisbonne est au cœur de mes préoccupations. Afin d’assurer une gestion de haute qualité du patrimoine mondial, j’ai créé un centre de coordination du patrimoine mondial qui agit comme lien pour toutes les questions reliées au patrimoine mondial. Nous garantissons ainsi que rien ne surviendra qui viendrait à l’encontre des principes du patrimoine mondial de l’UNESCO, et nous nous assurons que le patrimoine mondial demeurera un concept durable pour le développement futur.

3. Quels sont les principaux projets (présents et futurs) de mise en valeur de votre ville reliés au patrimoine?

Lorsque Ratisbonne a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial, la ville pouvait bénéficier de son excellente administration : le Département pour la préservation des édifices et des monuments historiques ainsi que la Division de la planification et de la construction avaient déjà fait un excellent travail pour conserver le tissu urbain au cours des années précédentes; par conséquent, il s’avérait facile de faire face aux nouveaux défis avec sérénité. Pour perfectionner la gestion du patrimoine mondial, Ratisbonne participe à beaucoup de réseaux et de projets régionaux et internationaux. Un des sujets qui est le plus d’actualité est la réalisation d’un centre pour les visiteurs dans la « Salt barn » historique. Il est tout particulièrement conçu pour informer les citoyens intéressés, les visiteurs et les experts sur les questions du patrimoine mondial par le biais d’une exposition permanente ainsi qu’en alternant les expositions thématiques.

4. Pourriez-vous parler de la gestion du patrimoine propre à votre ville, par exemple, sur le plan international : le programme HerO, et autres…?

La plupart des villes historiques sont confrontées aux mêmes problèmes ou à des problèmes semblables. En travaillant ensemble, il est plus facile de faire face à beaucoup de ces problèmes. Ainsi, la ville de Ratisbonne a lancé le très ambitieux projet HerO (le patrimoine comme opportunité). L’UE a appuyé le projet HerO qui comprend dix villes historiques de l’Europe qui, pour la plupart, ont le statut de patrimoine mondial. Lors de réunions ordinaires, les représentants de ces villes discutent de sujets d’actualité. Avec une telle collaboration, des stratégies d’action efficaces, des méthodologies et des outils peuvent être développés pour l’avenir.

 

Au sujet de Ratisbonne:
  • La ville est aussi remarquable pour les vestiges qui témoignent de sa riche histoire institutionnelle et religieuse en tant qu’un des centres de l’Empire romain germanique qui est devenu le protestantisme.
  • Safranbolu a été nommé « Capitale de la préservation » en Turquie par la Fondation pour la promotion et la protection de l’environnement et du patrimoine culturel (ÇEKUL).
  • Population : 142 000 habitants
  • Située au confluent du Danube et de la Regen.
  • Fondation : 179 a. J.-C.
  • Liste de l’UNESCO : 2006
Links: