Nikolay Dimitrov

Nikolai Kirilov Dimitrov est né le 11 mai 1965. Il a fréquenté l’école locale à Nessebar. Il a obtenu son diplôme du Collège de chimie industrielle et de l’Institut du tourisme international.

Il a obtenu son diplôme d’études supérieures de la Faculté de l’économie et de la gestion du tourisme de la Burgas Free University. Il a soutenu une maîtrise en administration publique et territoriale ainsi qu’en préservation de l’écologie et de l’environnement.

Il parle l’allemand, l’anglais, le russe ainsi que le tchécoslovaque.

 

1) L’Ancienne cité de Nessebara été inscrite sur la liste du Patrimoine mondial en 1983. Quelles ont été les retombées de cette nomination pour votre ville?
L’inscription de l’ancienne cité de Nessebar sur la Liste du patrimoine culturel et naturel en 1983 visait à reconnaître la riche culture et l’histoire de la ville datant de plus de trois mille ans. Le patrimoine des Traces, des Grecs, des Romains, des Byzantins ainsi que des Bulgares parallèlement à l’architecture de renaissance nationale ont été inscrits comme valeurs éternelles de l’humanité et Nessebar est la seule ville de la Bulgarie faisant partie de l’UNESCO depuis maintenant trente et un ans. Cela constitue une source de fierté et comporte de grandes responsabilités. L’approche envers le patrimoine culturel a été modifiée pour faire suite aux recommandations de l’UNESCO. Il a été tenu compte de toutes les ententes internationales tels que le Plan de préservation des villes historiques et les directives du Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS). Nessebar est une ville vivante et dynamique et les règles imposées font partie d’une interaction complexe avec le contexte général naturel, géographique, social et économique. Par ailleurs, cette nomination attire les vacanciers qui aiment la combinaison de l’ancienne ville de Nessebar et la station portuaire moderne de Sunny Beach. La préservation efficace de la ville résulte en un développement durable de l’économie de la municipalité.

2) À votre avis, quel est le rôle patrimonial d’un maire lorsqu’une ville se retrouve inscrite sur la Liste du Patrimoine mondial l’UNESCO?
Le fait d’être maire d’une ville du patrimoine mondial culturel est une grande responsabilité tant sur le plan national que sur le plan international. La préservation et la conservation d’une si vieille ville et l’effort pour la rendre populaire requièrent un dévouement ultime, gardant présent à l’esprit que certains règlements sont contraignants et sont contraires aux besoins réels d’une ville vivante. Pour cette raison, une politique contemporaine de préservation, d’utilisation et de gestion du patrimoine devrait être rendue plus populaire, compréhensible et acceptable. Pour être more convaincants avec les experts de l’UNESCO et d’ICOMOS, nous élaborons des plans basés sur l’expérience internationale dans ce domaine. Le maire de Nessebar a la responsabilité et la mission de préserver le patrimoine historique dans l’intérêt des générations à venir. 

3) Concrètement, quelles ont été vos actions à l’égard de la protection et de la mise en valeur de votre patrimoine?
Au tout début de mon mandat à titre de maire en 2007, l’administration municipale a pris conscience des problèmes existants, qui menaçaient la réputation de Nessabar en tant que site du patrimoine mondial. La première initiative que nous avons lancée s’intitulait « J’aime Nessebar ». Elle visait les enfants et les jeunes pour les éduquer à aimer et à conserver leur ville, à être responsables et fiers d’y vivre. Il ont participé à sa vie sociale et ont consacré leur temps à toutes les activités publiques pendant plus de sept années. Nous avons commencé à diminuer le commerce de rue. Cela est un processus graduel, car il est difficile de trouver un équilibre entre les exigences de l’UNESCO et les intérêts locaux. Les premières mesures ont consisté à enlever les stands des parties centrales et à mettre en place une rue des artisans et des petits bazars dans les allées du bord de mer. « Nessebar verte » a été une autre initiative visant à garder propres le littoral de la Mer noire bulgare, la nature locale ainsi que les parcs. En vertu du Plan de préservation et de gestion de l’ancienne ville de Nessabar, toute publicité inconvenante a été supprimée et les parasols de rues ainsi que les devantures de restaurants ont été unifiés. J’aimerais souligner que toutes ces mesures ont été prises avec l’accord des résidents qui se sont rendu compte que ces mesures visaient à améliorer l’aspect et le statut de la ville. Autant les vacanciers que les représentants des organismes officiels tels que le Corps diplomatique, le secrétaire général de l’Organisation des villes du patrimoine mondial, M. Denis Ricard, ainsi que plusieurs autres personnes ont déclaré que Nessebar pouvait se vanter d’être de niveau mondial. Nous sommes fiers de dire que de nombreux bateaux de croisière avec environ trente mille passagers à bord font escale dans le port de Nassebar. Environ quarante mille personnes visitent la vieille ville tous les jours pour admirer sa beauté et son caractère unique. L’approche contemporaine à l’égard du patrimoine culturel requiert sa préservation et son intégration au sein du cadre de vie. Le Plan pour la préservation et la gestion de la vieille ville de Nessebar est un manuel d’actions permettant d’associer l’histoire et le présent selon un processus interne. Il convient de mentionner la Foi envers le projet de Nessebar. Ce projet était soutenu financièrement par le Programme régional de développement opérationnel et cofinancé par le Fonds européen. Le projet comprenait la conservation, la restauration et la socialisation des églises St-Jean-Baptiste, St- Paraskeva et des Saints-Archanges Michel et Gabriel. Ces trois dernières forment une route culturelle appelée Voie spirituelle. Les églises ont reçu une nouvelle fonction et peuvent agir de scène pour des concerts ainsi que pour des activités théâtrales et artistiques. Notre principal objectif est d’harmoniser les biens naturels et les valeurs culturelles, de réunir l’architecture, la nature et la mer en un tout, comme la ville l’a été au cours des siècles. 

4) Tenez-vous des événements particuliers mettant en valeur votre ville?
En plus d’être une ville de l’UNESCO, Nessebar est le centre de la principale destination touristique en Bulgarie.  La municipalité organise des festivals internationaux, nationaux et locaux gratuits tout au long de la saison touristique.  Environ cinq mille participants provenant de neuf pays prennent part aux festivals Soleil, Joie, Beauté et Constellations à Nessebar. Nous accueillons aussi une Compétition européenne et mondiale de folklore. La Fête religieuse de l’Assomption, qui a lieu le 15 août, est la journée festive de Nessebar. La ville se transforme en une grande scène pour divers évènements culturels qui prennent fin avec un spectaculaire spectacle de son et lumière. Le festival d’automne des bancs de poissons consacré à la pêche est organisé pour la journée internationale de la Mer Noire. De nombreuses personnes participent au Weekend de l’amour et du vin le 14 février. Les festivals locaux du pain et du vin nouveau attirent les visiteurs en dehors de la saison touristique. Des scientifiques bulgares et étrangers participent au forum d’histoire Pontica de la Bulgarie.

5. Nessebar a deux clientèles touristiques : une qui est plus « culturelle », attirée par la vieille ville, et une qui est davantage pour les « vacanciers », attirée par les hôtels et les plages de sable le long du littoral. Avez-vous élaboré une politique pour attirer le tourisme de « plage » vers le tourisme « culturel »?
La combinaison de la mer et des montagnes est une condition parfaite pour le développement du tourisme récréatif. La station balnéaire de Sunny Beach, qui jouit d’une popularité mondiale, est accessible à pied. Quelques-unes des plus grandes entreprises touristiques opèrent cette station balnéaire. Les vacanciers peuvent profiter de visites guidées de Nessebar. Pour fournir plus de services, nous avons agrandi les aires de stationnement et avons restreint l’accès des véhicules dans la vieille ville. La vieille ville de Nessabar a fait l’objet de reportages dans des catalogues touristiques, des guides, des dépliants et des voyages de croisières. 

6) À vos yeux, dites-nous ce qui fait de Nessebar un endroit si spécial…
S’il y une ville qui a fait irruption du fond de la mer vers sa surface bleue comme un merveilleux coquillage rempli de la musique de l’histoire et de la beauté des derniers millénaires

S’il y a une ville saisie par les isthmes vers la terre, vers nos cœurs et nos âmes

S’il y a une ville où vous pouvez vous retrouver, vous devriez vous perdre dans les étroites rues pavées

S’il y a une ville ......... C’est la ville bénie de Nessebar.

Nessebar est l’endroit de votre admiration, de la magie d’un siècle éternel. C’est la perle sur la couronne de l’estime de soi de la Bulgarie.