Arturas Zuokas

Arturas Zuokas en est à son troisième mandat à titre de maire de Vilnius, en Lituanie.  Il est renommé pour ses solutions innovatrices et créatives aux problèmes urbains et a connu un grand succès lors de la conversion du paysage physique postsoviétique de Vilnius et de ses infrastructures, ainsi que comme leader mondial à la fine pointe du progrès. Vilnius a été désignée par le New York Times comme une des villes les mieux gérées au monde, et une ville tout particulièrement attrayante pour les jeunes professionnels.

Après avoir débuté sa carrière comme correspondant de guerre pour la presse écrite ainsi que pour la télévision au cours des années 90 dans des points chauds tels que l’Irak, Azerbaïdjan et le Moyen-Orient, il est retourné en Lituanie où il est devenu un entrepreneur réputé, ouvrant le premier restaurant McDonald’s dans la région; par la suite, il a poursuivi sa carrière en opérant une séries de franchises Benetton. Millionnaire autodidacte, Arturas Zuokas a fait son entrée sur l’arène politique de la Lituanie en 1991 en guidant avec succès la campagne présidentielle de Valdas Adamkus, et il a poursuivi en gérant plusieurs autres campagnes politiques nationales avant de poser sa propre candidature. 

Entre ses mandats en tant que Maire de la capitale de la Lituanie, Arturas Zuokas a été élu au Parlement Lituanien. M. Zuokas est le président de la Liberty Alliance lituanienne (Libéraux). 

Il est le récipiendaire de nombreux prix nationaux et internationaux attribués en matière de service public. La France et la Lettonie ont toutes les deux reconnu Arturas Zuokas pour sa contribution au renforcement des relations bilatérales. En 2002, la Jeune Chambre Internationale l’a nommé Outstanding Young Person in the World (jeune le plus remarquable au monde). Des prix nationaux lui ont été décernés pour ses réalisations civiques et culturelles en Lituanie.  Il a aussi été reconnu pour le travail qu’il a fait pour préserver le patrimoine de la Vieille ville. Il a siégé comme membre du Conseil d’administration et a été vice-président de l’Organisation des villes du patrimoine mondial.
 

1) Le Centre historique de Vilnius a été incrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1994. Quelles ont été les retombées de cette nomination pour votre ville?

L’inscription de Vilnius sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994 fut un grand honneur et a permis de faire connaître notre capitale partout dans le monde.  Selon la légende, Vilnius a été fondée quand le Grand-Duc Gediminas, qui était parti chasser, s’est établi pour une nuit sur une des collines entourant Vilnius. Il a alors rêvé à un loup de fer mugissant très fort, ce qui était un signe que c’était le bon endroit pour fonder une grande ville. Gediminas a fondé Vilnius au cours du 14e siècle et celle-ci a traversé les siècles. Nous sommes très fiers du fait que la capitale historique de la Lituanie ait été reconnue pour son patrimoine culturel.
J’ai eu le privilège d’être élu maire de Vilnius pour plusieurs mandats. J’envisage tous mes devoirs avec responsabilité et fierté, mais j’ai toujours attaché une importance particulière au patrimoine culturel de la ville et à son centre historique. Nous avons eu des résultats impressionnants dans le maintien de l’intégrité historique de la Vieille ville, tout en modernisant son infrastructure. Nous suscitons un intérêt accru pour la protection du patrimoine et sensibilisons les citoyens non seulement pour aider à préserver la ville, mais aussi pour attirer des investisseurs privés dont les entreprises apportent une nouvelle viabilité à Vilnius. Notre réputation est importante pour nous et nous nous efforçons de maintenir les standards élevés requis en tant que site du patrimoine mondial de l’UNESCO, tant au niveau européen qu’au niveau mondial. Nous nous sommes concentrés récemment sur le renforcement de la collaboration régionale avec les autres villes du patrimoine mondial.

2) À votre avis, quel est le rôle patrimonial d’un maire lorsqu’une ville se retrouve inscrite sur la Liste du Patrimoine mondial l’UNESCO?

Je n’ai jamais douté de l’importance du rôle que le maire d’une ville joue en matière de sensibilisation politique et sociale des résidents, et tout particulièrement des membres du conseil de ville. Il y a un grand besoin d’apporter une attention particulière et du respect envers la protection de nos précieux centres villes et la création d’un milieu de vie, tant pour les résidents que pour les visiteurs de la ville. Faisant partie du patrimoine culturel des villes du patrimoine mondial, nous, les maires de ces villes, devons démontrer de l’intérêt, favoriser le développement et mettre en œuvre des mesures de pointe pour assurer la viabilité des vieilles villes tant dans le contexte de l’Union européenne que mondialement.

3) Concrètement, quelles ont été vos actions à l’égard de la protection et de la mise en valeur de votre patrimoine?

Au cours des dernières années, les contraintes budgétaires ont forcé Vilnius à freiner la gestion physique de son site patrimonial à Vilnius.  Nous avons concentré nos efforts à sensibiliser nos jeunes à la protection du patrimoine et à son importance ainsi que sur les projets de collaboration régionale. En 2014, nous avons mis en place sept projets d’éducation sur la protection du patrimoine et avons participé à la préparation d’une Route des villes du patrimoine mondial dans les pays baltes. Trois ateliers ont été tenus et une publication multilingue conjointe a été publiée, basée sur ce projet : http://www.vsaa.lt/3capitals.pdf. Nous avons maintenu des contacts étroits avec les partenaires régionaux et le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO dans l’élaboration des Lignes directrices du patrimoine mondial nordique et du tourisme, et nous avons organisé un forum des villes du patrimoine mondial regroupant des représentants de dix villes de l’ensemble de la région : http://www.vsaa.lt/_wh_forum_vilnius.htm

4) Tenez-vous des événements particuliers mettant en valeur votre ville?

Des évènements locaux et internationaux favorisant les traditions culturelles historiques de la capitale de la Lituanie ont continuellement lieu à Vilnius. Pendant plus de dix ans, nous avons célébré chaque année les Journées européennes du patrimoine, des Monuments (ICOMOS) et des villes du patrimoine mondial. Nous avons redonné vie aux anciens festivals traditionnels de la ville et les développons de façon créative – le Salon du printemps de St-Casimir, le Salon de la fin de l’été de St-Barthélémy ainsi qu’une  Foire de Noël. Ces célébrations sont continuellement rehaussés par des évènements  culturels publics et un groupe sans cesse croissant de nouveaux participants, qui attirent un nombre toujours croissant d’invités étrangers. Nous prévoyons inviter des personnes des villes régionales à ces évènements l’an prochain.

Nous tenons aussi des évènements internationaux spécialisés sur la gestion du patrimoine : des conférences régionales de l’OWHC ont été tenues en 2013 et en 2014. Des ateliers destinés à des rénovateurs et architectes baltes ont eu lieu en 2005 et en 2006.  Les autres évènements qui ont été tenus sont les suivants : un atelier sur la rénovation d’orgues historiques – en 2010, www.casparini.lt, des ateliers de l’UE : en 2010 – le projet du programme URBACT “Heritage as Opportunity” (HerO), http://urbact.eu/en/projects/urban-renewal/hero/our-activities/, en 2013 – le programme INTERREG IVC Prévention du risque d’incendie et amélioration des systèmes d’extinction incendie des centres historiques des villes du patrimoine mondial (HERITPROT) http://www.vapgv.lt/index.php?option=com_content&view=article&id=298%3Ainterreg-ivc-projekto-heritprot-seminaras-vilniuje&Itemid=13 et le programme INTERREG IVC programme Politiques innovatrices d’entreprise dans le secteur de l’artisanat (INNOCRAFTS) http://www.innocrafts.eu/project.

5) Vilnius a été reconnue par l'UNESCO comme Ville du patrimoine mondial. Mis à part cet honneur, est-ce que cette nomination a apporté d’autres reconnaissances internationales?

C’est avec plaisir à titre de maire que j’ai adhéré à l’OVPM en 2000. Aujourd’hui, cette qualité de membre sert de fondement pour de futurs projets visant à renforcer la collaboration régionale de l’OVPM ainsi que sa promotion. Elle a aussi aidé à développer l’industrie touristique au niveau de la ville et sur le plan national, tout en maintenant des contacts étroits avec d’autres pays du nord de l’Europe.

6)À vos yeux, dites-nous ce qui fait de Vilnius un endroit si spécial…

Le patrimoine créatif et diversifié d’une communauté multiethnique, multiconfessionnelle et, avant tout, d’une communauté tolérante qui a mené au développement et à l’essor de la ville au fil des siècles et s’est encore renforcée avec le temps, ce qui fait de Vilnius une ville tout spéciale.