Joachim Wolbergs

Après six ans de travail assidu à titre d’adjoint au maire de Ratisbonne (responsable des aspects sociaux, de la jeunesse et de la famille, des ainés, ainsi que du service de nettoyage de la ville), Joachim Wolbergs a été élu maire en mars 2014.  Il est un fier ‘premier citoyen’ de la ville de Ratisbonne, qui est à la fois historique et très moderne, et il appuie entièrement l’idée du titre de Patrimoine mondial.  

Depuis son adolescence au Gymnase, M. Wolbergs est engagé dans des activités sociales et  travaillait en tant que président et représentant des élèves pour le district scolaire. Il est devenu un membre actif du Parti social-démocrate en Allemagne (PSD) en 1988, compte tenu de sa conviction et de son travail dévoué au sein du conseil étudiant, et il a été élu membre du conseil de ville de Ratisbonne, déjà en 1996. À la direction du groupe parlementaire du Parti socialiste au sein du conseil de ville de 2002 à 2008, il s’est concentré sur les aspects financiers et culturels.

En plus de son dévouement politique pour la ville, il a lancé avec succès le “Kultur- und Begegnungszentrum Alte Mälzerei”, qui est un point chaud pour la musique des plus variées, le théâtre et des évènements culturels, qui se tiennent dans une vieille malterie historique. Il a travaillé en tant que directeur général pour le “Alte Mälzerei” ainsi que pour le “KulturSpeicher” et il a créé une importante institution pour les artistes, les musiciens, les étudiants et les citoyens, qui sert de point de rencontre.

Joachim Wolbergs est marié à son épouse Anja, et ils ont deux enfants. Lorsque ses obligations en tant que maire le lui permettent, il tente de consacrer du temps à sa famille et au sport (course à pied).  

1.      La vieille ville de Ratisbonne avec Stadtamhof a été inscrite sur la liste du Patrimoine mondial en 2006. Quelles ont été les retombées de cette nomination pour votre ville?

Ratisbonne a tiré de nombreux avantages de son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il y a, bien entendu, une première chose qui nous vient à l’esprit instantanément : une augmentation du nombre de touristes; des touristes provenant tout particulièrement de pays étrangers sont attirés par le statut de Patrimoine mondial. Mais il est aussi évident que les citoyens locaux de Ratisbonne ont trouvé une nouvelle source de fierté envers leur ville. Une nouvelle prise de conscience s’est manifestée à l’égard des précieux trésors de notre vite historique unique et cela me rend très fier de ma ville natale.

2.      À votre avis, quel est le rôle patrimonial d’un maire lorsqu’une ville se retrouve inscrite sur la Liste du patrimoine mondial l’UNESCO?

Un rôle de leadership convaincu pour la prise de conscience de la nécessité de protéger et d’améliorer notre patrimoine mondial, c’est ce que je vois comme étant la tâche principale d’un maire d’une ville du patrimoine mondial. Les structures administratives doivent être renforcées et même établies pour établir une communication entre tous les secteurs des administrations locales. On doit donner une plateforme aux intervenants comme élément d’intégration pour l’élaboration d’un Plan de gestion pour le Site du patrimoine mondial, qui conviendra à tout le monde et pourra être installé en permanence. 

3.      Concrètement, quelles ont été vos actions à l’égard de la protection et de la mise en valeur de votre patrimoine?

J’ai été élu membre du Conseil de ville de Ratisbonne dès 1996, et je peux confirmer que la protection du patrimoine de notre ville était un objectif commun même avant que le titre de l’UNESCO soit annoncé en 2006.  En tant qu’homme politique actif depuis presque 20 ans déjà et maire depuis 2014, je suis convaincu que notre patrimoine est non seulement notre passé, mais qu’il est aussi notre futur. Plusieurs démarches positives ont été entreprises à Ratisbonne; tout d’abord, il y a eu très tôt la sensibilisation et la compréhension de la population locale envers la richesse que contiennent les vieux édifices et leur préservation. C’est seulement dû à beaucoup d’engagement privé que notre ville est devenue ce qu’elle est aujourd’hui. Ainsi, je dirais que ce n’est pas principalement seulement l’action d’une administration municipale, mais c’est tout d’abord attribuable à la mobilisation des résidents convaincus que Ratisbonne détient maintenant le titre de Patrimoine mondial.  Mais bien sûr, je suis persuadé et ma tâche consiste à encourager l’idée initiale d’accorder le soutien nécessaire au moyen d’une promotion active. C’est pourquoi j’ai aussi pris la présidence du groupe de travail de l’Association allemande pour les villes du patrimoine mondial de l’UNESCO – où l’échange d’expertise et d’expérience est l’avantage le plus recherché de notre collaboration.  

4.      Tenez-vous des événements particuliers mettant en valeur votre ville?

Des journées du patrimoine mondial ont lieu en Allemagne chaque année – Ratisbonne  se joint à l’idée et célèbre cette journée tous les premier dimanches de juin. Des effets de synergie sont utilisés dans plusieurs aspects de notre société civile dans la ville : chaque année, un sujet général touchant la Journée du patrimoine est choisi selon des questions d’actualité. Par exemple, en 2015, nous nous sommes concentrés sur l’intégration et l’immigration avec un évènement animé et multilingue, en invitant divers groupes culturels à Ratisbonne à participer et à présenter leur patrimoine. 

Tous les ans en septembre, nous tenons la “Journée des monuments à ciel ouvert”, qui est un évènement qui connaît beaucoup de succès et qui attire autant la population locale que les visiteurs.

Nous invitons aussi les jeunes à faire connaître leur point de vue en offrant diverses compétitions, par exemple, une compétition de photos pour le Secrétariat régional de l’OVPM, ou nous participons à la compétition de l’OVPM “Ma ville, notre patrimoine mondial”.

5.      Votre présence active au sein d’une Organisation mondiale confère une dimension internationale au patrimoine local de Ratisbonne. En tant que maire, quelle importance donnez-vous à cette dimension? 

La mise en réseau international est ce que je considère très important quand il s’agit du Patrimoine mondial. Nous pouvons partager nos connaissances et notre expérience, identifier des défis communs, et promouvoir le contact direct avec d’autres villes du patrimoine mondial. Je soutiens pleinement l’OVPM et le fait que Ratisbonne assume la responsabilité de tenir le siège du Bureau régional pour le Nord-Ouest de l’Europe depuis 2011. Il est de mon devoir en tant que maire, de soutenir mon administration non seulement en présentant le concept de patrimoine mondial sur plusieurs plans, mais aussi en représentant avec fierté ce que nous avons atteint depuis la nomination de la ville en 2006.  

6.      À vos yeux, dites-nous ce qui fait de Ratisbonne un endroit si spécial…

Ratisbonne est sans doute une destination touristique des plus attrayantes qui est aussi célèbre pour son histoire et la vieille ville médiévale magnifiquement préservée.  Toutefois, l’atmosphère spéciale est créée par ses habitants : un esprit ouvert, et une attitude accueillante, sympathique, font en sorte que Ratisbonne est une ville vivante et jeune dans une très vieille robe.