• Année d'inscription

    1997

  • Secteur protégé

    Cathédrale, Torre Civica et Piazza Grande, Modène

  • Fonction historique

    Siège épiscopal, capital du duchè d'Este.

Situation et site

Modène est située dans la plaine du Pô. Son centre historique se trouve au croisement de l’antique via Æmilia (de Plaisance à Rimini) et de la route qui mène au col du Brenner.

Morphologie urbaine

L’ensemble inscrit sur la liste du patrimoine mondial, qui est constitué de la Grande Place, de la cathédrale et de la Torre Civica, se trouve au centre de la vieille ville de Modène. La Piazza Grande a conservé sa forme depuis le XIIe siècle. Autour de la place s’alignent les bâtiments des autorités religieuses et civiles tels que la cathédrale, le palais épiscopal et le chapitre de même que le Palazzo Comunale et les commerces les plus importants. La nouvelle cathédrale et le campanile adjacent s’intègrent à un tissu urbain déjà en grande partie constitué.

On reprend l’emplacement de l’église précédente au nord de la Piazza Grande et on érige la Torre Civica juste à côté. Construits avec les mêmes matériaux, la cathédrale et son campanile constituent un ensemble indissociable par leur disposition et leur style. Le campanile appelé “ Ghirlandina ”, d’une hauteur de quatre étages au XIIe siècle, est élevé par la suite pour atteindre 85 mètres en 1319. Cette tour n’a pas que des fonctions religieuses. Elle permet au gardien de signaler l’ouverture et la fermeture des portes de Modène et un éventuel danger pour la ville. Ces édifices, avec leur riche décor de sculptures, représentent des chefs-d’œuvre de l’art roman italien. De plus, les “ Maestri campionesi ”, qui apportent des modifications à la fin du XIIe siècle, introduisent déjà des éléments gothiques tels qu’une rosace insérée sur la façade. L’authenticité de l’ensemble de Modène du point de vue de sa conception, sa forme, ses matériaux et sa fonction en fait un témoin inestimable de la tradition culturelle du XIIe siècle.

Critères d'inscription

La création conjointe de Lanfranco et de Wiligelmo est un chef-d’œuvre du génie créateur humain où s’impose une nouvelle dialectique en ce qui concerne les rapports entre l’architecture et la sculpture dans l’art roman. L’ensemble de Modène est un témoignage exceptionnel de la tradition culturelle du XIIe siècle et un des exemples éminents de complexe architectural où les valeurs religieuses et civiles se trouvent conjuguées dans une ville chrétienne du Moyen Âge. (critères i, ii, iii et iv)

Repères historiques

  • Colonie romaine fondée en 183 avant J.-C., Modène subit une longue éclipse entre le IVe et le VIIIe siècle et est même abandonnée aux Ve et VIe siècles. Cependant, comme la ville abrite les reliques de San Geminiano, elle est choisie comme siège de diocèse au VIIIe siècle et recommence à prospérer sous l’autorité épiscopale.
  • Durant les IXe et Xe siècles, après le règne des Carolingiens, l’affaiblissement de l’autorité impériale favorise la stabilisation des pouvoirs locaux dans le nord de l’Italie. Trois autorités concurrentes règnent sur Modène au XIIe siècle : l’abbaye bénédictine de Nonantola, l’évêché de Modène et des seigneurs temporels, les Canossa, dynastie nobiliaire la plus puissante de la partie centrale du nord de l’Italie à l’époque.
  • Comme Mathilde de Canossa, médiatrice entre le Pape et l’empereur durant la Querelle des investitures, prend finalement parti pour le côté papal, Modène consent à la réforme grégorienne, ce qui met fin à la crise de succession des évêques.
  • En 1099, on conçoit une nouvelle cathédrale, symbole de l’accord conclu avec l’Église catholique romaine, qu’on construit sur l’emplacement de l’ancien sanctuaire où sont conservées les reliques de San Geminiano. Les années 1099 à 1106 marquent la première phase de construction, extraordinairement bien rapportée par des documents et des inscriptions. Fait exceptionnel dans la tradition médiévale, on nomme l’architecte Lanfranco et le sculpteur Wiligelmo. La reconnaissance du rôle des créateurs indique l’avènement d’une conception moderne de la production artistique.
  • À la même époque, la Piazza Grande (grande place publique), qui forme un quadrilatère, est aménagée devant la cathédrale de manière à réunir autour d’elle tous les bâtiments municipaux et ecclésiastiques.
  • Malgré les modifications architecturales des siècles suivants, c’est le XIIe siècle qui a le plus marqué le développement de Modène. Le style roman italien atteint son achèvement dans la cathédrale et témoigne d’une période prospère de la ville.
Mr. Giorgio Pighi
Mayor
Comune di Modena
Uffici del Sindaco Piazza Grande, 5
41100 Modena, Italia
Tel:
+39.(0)59 20.65.76
Fax:
+39.(0)59 20.66.20
Email:
Mr. Gianni Cottafavi
Counsellor on Culture and Tourism
Comune di Modena
Piazza Grande, 17
41100 Modena, Italia
Tel:
+39.(0)59 20.67.88/9
Fax:
+39.(0)59 20.68.77
Email:
iatmo@comune.modena.it