• Année d'inscription

    1993

  • Secteur protégé

    I Sassi di Matera

  • Fonction historique

    Agricole et pastorale.

  • Statut administratif

    Chef lieu de la province de Matera.

Situation et site

En Italie méridionale, dans la région de la Basilicate, Matera est située dans une zone de relief bouleversé. Une ceinture de calcaire d'une épaisseur de 350 à 400 m, dominée par un plateau argileux, surplombe une profonde vallée et deux dépressions naturelles. Les Sassi, ensembles d'habitations troglodytes, sont creusés sur ces pentes.

Morphologie urbaine

Creusée sur plusieurs étages dans la paroi rocheuse, la ville a une forme verticale. Son aménagement, qui compose avec la lumière et le vent, a pour fondement la gestion de l'eau. La collecte de celle ci et sa distribution s'effectuent par gravité, la citerne étant au coeur de l'ensemble. Les rues, les allées, les terrassements et les marches, qui coincident souvent avec le toit des maisons, constituent l'armature du plan.

La ville se fond dans le cadre naturel. Les formes taillées et sculptées tirent leur origine de la simple grotte. Grottes à cloisons, habitations pourvues de terrasses, palais ou églises, l'architecture s'appuie sur la voûte en berceau. Jardins suspendus et potagers s'intègrent dans ce paysage minéral où l'administration de l'eau et de la terre s'inscrivent aussi dans la pierre. L'ensemble, au matériau unique et aux principes constants, est à la fois dense et homogène.

Critères d'inscription

«I Sassi di Matera représentent un exemple remarquable d'habitations troglodytes parfaitement adaptées [...] qui manifestent une continuité de plus de deux millénaires» (III). «I Sassi di Matera et le parc constituent un exemple remarquable d'ensemble architectural et de paysage qui illustrent les étapes importantes de l'histoire de l'humanité» (IV) ainsi que «de village traditionnel et de découpage de la terre qui montrent l'évolution d'une culture qui est restée [...] en étroite relation avec l'environnement naturel»(V).

Repères historiques

  • Des villages permanents apparaissent à l'Holocène récent avec l'amélioration des conditions climatiques.
  • La déforestation entraîne le passage à la transhumance et l'établissement de parcours dont les étapes privilégiées sont les gravine (reliefs traversés de crevasses) servant d'abris.
  • À l'âge des métaux, les outils nouveaux facilitent le creusement de la couche calcaire. On aménage dans la pierre des habitations donnant sur un espace commun et des sanctuaires ruraux autour de réserves d'eau.
  • La colonización griega conlleva la difusión de conocimientos e ideales políticos (s. IV a. J.C.). Las libres asociaciones políticas y militares de los transhumantes evolucionan hacia la organización de redes alrededor de lugares fijos; estos centros comunes se convertirán en ciudades.
  • Au delà de la répression romaine (IIIe s. av. J.C.) et des invasions subséquentes (byzantines, lombardes, normandes, arabes, slaves et aragonaises), la région sait conserver et enrichir ses traditions.
  • Le système urbain, avec son organisation fondée sur le contrôle de l'eau, reste intact jusqu'au XVIIIe siècle. En 1950, lorsque débute le projet d'évacuation des Sassi, plus de 1 600 maisons sont définies comme troglodytes. Aujourd'hui, cet ensemble est peu habité.
Mr. Salvator Adduce
Mayor
Comune di Matera
Via Aldo Moro, s.n.c.
75100 Matera, Italia
Tel:
+39.(0)835 24.22, 24.13.08
Fax:
+39.(0)835 24.13.69, 24.14.00
Email:
sindaco@comune.mt.it
Arch. Dominico Fascella
Comune di Matera
Via Aldo Moro
75100 Matera, Italia
Tel:
+39.835 24.12.32
Fax:
+39.835 24.13.13
Email: