• Année d'inscription

    1995

  • Secteur protégé

    Ferrare, ville de la Renaissance et son delta du Pô

  • Fonction historique

    Culturelle et artistique.

  • Statut administratif

    Chef lieu de la province de Ferrare.

Situation et site

Au nord est de l'Émilie, entre Bologne et Padoue, Ferrare se situe sur le cours inférieur du Pô, en amont de son grand delta.

Morphologie urbaine

Ferrare est entourée de fortifications bastionnées d'une conception exceptionnelle. Les grands axes longitudinaux qui traversent la ville rappellent son développement linéaire et, surtout, les extentions planifiées dont ils ont été l'armature. Les perspectives urbaines, conçues par l'architecte Biagio Rossetti (1465-1516), s'organisent autour de palais, d'églises et de jardins. Bordé de quatre palais contemporains, un carrefour du nord de la ville constitue une superbe illustration de cet urbanisme fondé sur la perspective visuelle.

À l'intérieur des fortifications, très nombreux sont les palais, les églises et les monastères. La cathédrale (XIIe XVIe s.), coeur monumental de la ville, réunit des éléments romans et gothiques. Elle est entourée d'autres bâtiments médiévaux dont le palais Communal et le Castello Estense. Les nombreux palais de la Renaissance, dont Rossetti est le principal architecte, parent la ville : palais de Schifanaio, de Lodovic le More, Roverella.

Critères d'inscription

«Ferrare est un exemple exceptionnel de ville de la Renaissance qui a gardé son tissu urbain virtuellement intact. L'évolution de l'urbanisme telle quelle s'est manifestée à Ferrare allait avoir une influence profonde sur le devenir de cette discipline au cours des siècles qui ont suivi. Pendant les deux siècles très féconds que dura la Renaissance, la brillante cour de la famille d'Este attira une myriade d'artistes, poètes, philosophes de grande valeur et en particulier les nouveaux humanistes de la Renaissance italienne» (II), (IV) et (VI).

Repères historiques

  • La ville prend forme sur les deux rives du Pô, à l'endroit où celui ci est traversé par la voie romaine qui mène à Padoue. Le fort byzantin (VIIIe s.) érigé sur la rive gauche (au nord) est destiné à protéger de la menace des Huns l'évêché établi sur la rive droite. Un port se développe le long des deux rives. Le lit du fleuve, qui se déplacera, disparaîtra (XVIIe s.).
  • Au Xe siècle, un seigneur de Ferrare, Tebaldo de Canossa, élève un château sur la rive gauche. La ville s'étend entre les deux pôles, le fort et le château, avant d'avoir pour centre unique la cathédrale (XIIe s.), elle aussi sur la rive gauche.
  • Avec l'arrivée au gouvernement communal de la maison d'Este (1208), et surtout après qu'elle ait reçu du pape l'investiture de Ferrare (1332), trois extensions urbaines planifiées se succèdent dans la partie nord; les fortifications sont repoussées dans chaque cas. Lors de la plus importante (1492), la perspective urbaine joue, pour la première fois, un rôle essentiel.
  • Sous les ducs d'Este, la ville libre est un centre de la pensée humaniste et des arts (XVe XVIe s.). Pietro Bembo, Piero della Francesca, l'Arioste et le Tasse, notamment, y vivent. Cosme de Tura y fonde l'école de peinture de Ferrare.
  • Réunie aux États pontificaux (1598), Ferrare cesse de s'accroître. Occupée successivement par les Français et par les Autrichiens, elle est intégrée au royaume d'Italie en 1859.
Sindaco Tiziano Tagliani
Maire
Comune di Ferrara
Piazza Municipale, 2
44100 Ferrara, Italia
Tel:
+39. 532 41.95.54
Fax:
+39. 532 41.94.56
Email:
comune.ferrara@cert.comune.fe.it
M. R. Rossi
Directeur
Ufficio Segreteria Assessore
Urbansitica-Edilizia Privata Rapporti Internazionali-Gemellaggi Pizza Municipale
21-44100 Ferrara, Italia
Tel:
+39.532 24.06.40, 23.93.24
Fax:
+39.532 23.94.72, 23.93.89
Email:
s.bottoni@comune.fe.it