• Année d'inscription

    1979

  • Secteur protégé

    Mont-Saint-Michel et sa baie

  • Fonction historique

    Religieuse et défensive.

Situation et site

En bordure de l'Atlantique, entre la Normandie et la Bretagne, le Mont-Saint-Michel est un îlot de granite au fond d'une baie sablonneuse. La forte amplitude des marées, à l'origine, ajoutait à l'isolement du site.

Morphologie urbaine

Au sud et à l'est de l'îlot s'étale le village. Une artère unique mène jusqu'aux escaliers de l'abbaye; un rempart, remontant au XIIe siècle et renforcé au XIVe, entoure l'ensemble. Le nord de l'îlot est doté d'un boisé aménagé alors que le versant ouest reste dénudé.

La plus grande partie des constructions du Mont-Saint-Michel remonte aux XIIe et XIIIe siècles. Outre les maisons médiévales se serrant les unes contre les autres, ce sont les grands édifices gothiques qui constituent l'essentiel de l'ensemble architectural actuel avec sa silhouette élancée et ses hautes murailles, ce qui comprend la Merveille, abritant la plus grande partie du monastère du XIIIe siècle, et l'église abbatiale(1450-1521).

Critères d'inscription

Alliant un site naturel à un site architectural, le Mont-Saint-Michel «constitue une réussite esthétique unique» (I). La «coexistence de l'abbaye et de son village fortifié sur l'espace resserré d'un îlot» en même temps que «l'agencement original des bâtiments» font du Mont-Saint-Michel «un ensemble sans équivalent» (III). «Le Mont-Saint-Michel est un des hauts lieux de la civilisation chrétienne médiévale» (VI).

Repères historiques

  • L'îlot du Mont-Saint-Michel est le lieu d'un pèlerinage ancien. Selon la légende, au VIIIe siècle, un sanctuaire est dédié à l'archange.
  • Au Xe siècle, les moines bénédictins fondent l'abbaye sur ce site précis. À l'époque en Europe occidentale, l'Ordre de Saint-Benoît est dominant depuis quatre siècles et le monachisme chrétien connaît un grand essor. L'unité politique normande a été concédée et le pays connaît un redressement. D'autres abbayes, nombreuses, sont fondées.
  • Lors de la guerre de Cent Ans, les bâtiments du Mont-Saint-Michel servent de refuge aux chevaliers français (1426-1450) devant l'occupation anglaise.
  • Aux XVIIIe et XIXe siècles, on utilise le Mont-Saint-Michel comme prison.
M. Yann Galton
Maire
Mairie de Mont Saint-Michel
Bd Porte du Roy - BP20
50170 Mont Saint-Michel, France
Tel:
+33 233.60.14.06
Fax:
+33 233.70.92.49
Email:
mairie.mtstmichel@wanadoo.fr