• Année d'inscription

    1997

  • Secteur protégé

    Centre historique (Vieille ville) de Tallin

  • Fonction historique

    Ville commerciale et portuaire.

  • Statut administratif

    Capitale de l’Estonie.

Situation et site

La ville se situe du côté sud du golfe de Finlande, dans le nord de l’Estonie, sur la côte baltique, autour de la colline de Toompea.

Morphologie urbaine

La colline calcaire de Toompea est à la fois la racine historique et la caractéristique morphologique les plus particulières de la ville. Son plateau porte sur la partie ouest l’ancien château avec son imposante tour appelée le “ Grand Hermann ”. La Russie tsariste a choisi ce site surélevé pour y construire les bâtiments du parlement provincial, qui servent aujourd’hui au parlement estonien. Les fortifications, démolies en 1648 par un incendie et reconstruites par la suite, caractérisent le profil de la ville par leurs immenses tours d’artillerie. À l’intérieur des remparts se trouve la cathédrale qui, malgré de fréquentes modifications, a gardé son style gothique.

La basse ville, où le tissu urbain médiéval constitué de rues étroites et sinueuses a été préservé de façon remarquable, compte d’autres églises et couvents médiévaux. On y trouve également de précieux bâtiments médiévaux bien conservés tels que l’hôtel de ville (XIVe siècle) et plusieurs maisons privées avec leurs matériaux d’origine comme les poutres en saillie. De plus, Tallinn possède de nombreuses maisons de guilde, témoins de l’époque prospère de la Hanse. La Maison de la grande guilde (1410) est l’un des plus somptueux exemples de l’architecture gothique nordique.

Tallinn est l’une des villes médiévales les mieux conservées d’Europe du Nord. Elle constitue un exemple unique de la coexistence d’un siège de seigneurs féodaux et d’un centre de négoce hanséatique protégés par un système de remparts et de fortifications.

Critères d'inscription

Tallinn constitue un exemple remarquable, exceptionnellement complet et bien conservé de cité médiévale commerciale d’Europe du Nord ayant parfaitement bien conservé les caractéristiques les plus marquantes de cette forme unique de communauté socio-économique. (critères ii et iv)

Repères historiques

  • Tallinn trouve ses origines sur le plateau calcaire de Toompea, où les habitants finno-ougriens ont érigé un fort au Xe siècle. Par la suite, un centre de négoce et un port sont établis au pied de Toompea à titre de postes sur la route des Vikings.
  • En 1219, les Danois, sous le règne de leur roi Valdemar, conquièrent l’endroit, renforcent les fortifications autour de la colline et construisent la première église.
  • Après être tombée sous l’autorité papale directe en 1226-1227, la cité est cédée à l’Ordre des croisés des “ Frères de l’épée ”, qui divise la colonie en deux parties, c’est-à-dire la forteresse (“ castrum ”) et la basse ville (“ suburbum ”). Après les ordres chevaliers, ce sont les ordres religieux tels que les dominicains et les cisterciens qui s’installent à Tallinn.
  • En 1248, ayant établi une alliance avec Lübeck, la ville appelée “ Reval ” par les Allemands et les Danois devient membre de la ligue hanséatique et sert désormais de principal poste commercial de la mer de l’Est. La participation à la Hanse fait prospérer Tallinn, ce qui se reflète dans la construction urbaine. À partir de 1310, des travaux commencent sur l’imposant rempart qui entoure aussi bien le siège féodal que les petites rues commerciales.
  • La métropole commerciale de Gotland, Visby, perd son titre au XIVe siècle, et Tallinn et Riga prennent sa place dans l’économie. Par la suite, malgré l’affaiblissement de la Hanse à partir du XVe siècle, Tallinn réussit à garder son rôle commercial et ne cesse de s’agrandir et de s’embellir.
  • Lorsque la Suède annexe la ville en 1561, les fortifications sur la colline de Toompea sont élargies et renforcées. Toutefois, étant passée sous la domination russe en 1710, Tallinn connaît une période de stagnation économique mais conserve le statut de centre administratif provincial. Le nombre de Russes s’accroît dans la ville tandis que la population germanique diminue.
  • Après une courte période d’indépendance de 1918 à 1940, Tallinn se retrouve sous l’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale et est gravement endommagée par des bombardements en 1944. Malgré leur style “ stalinien ”, les reconstructions d’après-guerre respectent en grande partie les dimensions historiques de la vieille ville.
Mr. Taavi Aas
Mayor
Tallinn City Government
Vabaduse väljak 7, 15199
10 146 Tallinn, Estonia
Tel:
+372 640 4100
Fax:
+372 640 4327
Email:
Ms. Heili Luik
Head
Foreign Relations Department
Vabaduse väljak 7, 15199 Vabaduse väljak 7
EE-0001 Tallinn, Estonia
Tel:
+372 640.4158/59/60/61
Fax:
+372 640.4162
Email:
heili.luik@tallinnlv.ee
Tallinn: Christmas Market on Town Hall Square
Tallinn: Passage in the Old Town
Tallinn: Pikk Jalg Street
Tallinn: Town Wall
Tallinn: Three Sisters in Old Town
Tallinn: Aerial view of Tallinn Old Town
Tallinn: Towers of the City Wall
Tallinn: Panoramic view of Old Town from sea
Tallinn: Ice Rink in Old Town
Tallinn: Old rainwater pipe on Town Hall
Tallinn: Clock of the Holy Spirit Church.