• Année d'inscription

    1996

  • Secteur protégé

    Ville historique fortifiée de Cuenca

  • Fonction historique

    Militaire, agricole, manufacturière et religieuse.

  • Statut administratif

    Chef-lieu de la province de Cuenca.

  • Secrétariat régional
    Europe du sud et Mediterranée

Situation et site

En Castilla-La Mancha et au sud-est de Madrid, Cuenca s'élève sur une crête calcaire (1000 m) au confluent du Júcar et du Huécar. Ville haute et ville basse sont établies sur les pentes raides du site défensif. Des ponts relient l'ensemble à l'extérieur.

Morphologie urbaine

Au-delà des contrastes entre la ville haute et la ville basse, Cuenca est magnifiquement intégrée au paysage naturel. Regroupés sur des espaces étroits, adaptés à la topographie, des bâtiments ont, eux aussi, commandé l'organisation urbaine. Remontant à la période médiévale chrétienne, le tracé irrégulier des rues a retenu, dans certains cas, des éléments de la ville musulmane antérieure tout en privilégiant l'espace de la Plaza Mayor, coeur monumental de la ville haute.

Une architecture médiévale en hauteur caractérise ce paysage urbain dominé par les tours des fondations religieuses, le hopitaux et maisons signoriales. À ces immeubles des périodes médiévale, Renaissance et baroque, s'ajoutent les vestiges de l'époque mauresque, les portes monumentales, ainsi que les maisons serrées les unes contre les autres, les jardins bordant le Huécar, le relief et la lumière. Des "maisons suspendues" (XIVe s.), surplombant l'abîme, accentuent le profil vertical de la "ville-paysage".

Critères d'inscription

(III) (IV) et (V) à compléter.

Repères historiques

  • Forteresse musulmane depuis la conquête des Maures, Cuenca est reconquise par Alphonse VIII en 1177; le siège épiscopal est restauré. L'expansion urbaine de la ville est à la fois démographique et spatiale. Les activités manufacturières (textile) de Cuenca sont au premier plan de l'économie castillane; la ville haute s'organise.
  • Au XVIe siècle, l'essor de Cuenca est remarquable. Centre politique et administratif de premier rang, elle connaît un développement manufacturier et commercial qui s'accompagne d'une floraison architecturale. La ville haute, enserrée dans ses murailles, et la ville basse, ouverte, évoluent distinctement. Dès lors, le tracé urbain de Cuenca est fixé.
  • Au XVIIe siècle, manufacture et élevage s'effondrent. Seul l'ordre ecclésiastique se maintient. La multiplication des fondations religieuses occupe une part accrue dans ce paysage urbain qu'elles structurent désormais.
  • L'effondrement économique est suivi d'une faible reprise. Au-delà de l'omniprésence religieuse s'effectue une spécialisation des quartiers selon les activités. Le tissu urbain est dense et la construction se développe en hauteur. Une période de déclin et de détérioration du paysage urbain s'ensuit (XIXe s.); on y mettra fin au début du XXe siècle.
Sr. Ángel Mariscal
Alcalde
Ayuntamiento de Cuenca
Plaza Mayor 1
16001 Cuenca, España
Tel:
+ 34 969 17 61 11
Fax:

Email:
alcaldia@cuenca.es
Sra. Ana Chacón
Técnico Turismo
Ayuntamiento de Cuenca
Plaza Mayor 1
16001 Cuenca, España
Tel:
+34 969 24 10 51
Fax:

Email:
amchacon@cuenca.es
Sra. Marta Segarra
Concejal de Turismo y cultura
Ayuntamiento de Cuenca
Plaza Mayor 1
16001 Cuenca, España
Tel:
+34 969 241051
Fax:

Email:
mmsegarra@cuenca.es