• Année d'inscription

    1997

  • Secteur protégé

    Vieille ville de Ping Yao

  • Fonction historique

    Ville administrative et commerciale.

  • Statut administratif

    Chef-lieu du comté de Ping Yao.

Situation et site

La ville est située dans le nord-est de la Chine, dans la province de Shanxi. Voisine de Bejing, Ping Yao se trouve dans le comté du même nom, au confluent des fleuves Hui Ji et Liu Gen.

Morphologie urbaine

La vielle ville de Ping Yao est située à l’extrémité du delta formé au confluent des fleuves Hui Ji et Liu Gen. Les remparts du XIVe siècle, restaurés dans les années 80, forment un cercle de 6 km de circonférence qui atteint une hauteur de 6 à 10 m et mesure jusqu’à 10 m d’épaisseur. La vielle ville de Ping Yao située à l’intérieur des murailles s’étend en pente douce sur 2,25 km2. Elle compte plus d’une centaine de rues et ruelles tracées de façon symétrique et rectiligne. Ping Yao comprend six grands sanctuaires, dont de très anciens comme le temple de Shuang Lin (VIe siècle) et le Hall des Dix Mille Buddhas du temple de Zhen Guo (Xe siècle). Ces précieux bâtiments, qui constituent des références fondamentales en matière de technique et de décor pour l’architecture chinoise, comprennent en outre une variété extraordinaire de statues rares telles que les premières statues peintes de la Chine.

À côté des bâtiments religieux, il existe de grands complexes administratifs, dont les éléments les plus anciens datent du XIVe siècle, et des immeubles commerciaux plus récents. Grâce à la prospérité favorisée par le commerce et les banques, Ping Yao compte aussi de nombreuses propriétés privées de grande qualité dont la majeure partie existent encore aujourd’hui. L’ensemble de bâtiments historiques de Ping Yao a été exceptionnellement bien conservé. On exerce une surveillance rigoureuse sur toutes les formes de construction, de restauration et d’utilisation visant les édifices de la cité ancienne.

Critères d'inscription

La ville ancienne de Ping Yao est un exemple exceptionnel de cité chinoise Han de la dynastie des Ming et des Ch’ing (XIVe au XXe siècle). Elle a conservé toutes ses caractéristiques à un degré exceptionnel. Ce faisant, elle fournit une illustration remarquablement complète du développement culturel, social, économique et religieux à l’une des périodes les plus marquantes de l’histoire de la Chine. (critères ii, iii et iv)

Repères historiques

  • La région de Ping Yao est habitée par l’homme depuis le néolithique. Un établissement urbain existe dès le règne de la dynastie des Chou occidentaux (1066-771 av. J.-C.). La ville est fortifiée au moyen de remparts de terre sous le règne du roi Xuan (827-782 av. J.-C.).
  • Avec la mise en œuvre du système des préfectures et des comtés en 221 av. J.-C., Ping Yao devient le siège d’une administration de comté et conserve ce rôle.
  • En 1370, sous le règne de l’empereur Ming Hong Wu, la cité s’étend considérablement. On ajoute aux fortifications un nouveau mur défensif massif, ouvrage de maçonnerie de briques. Le tracé interne est grandement modifié, reflétant ainsi les règles d’aménagement strictes du peuple Han.
  • À partir de cette époque, Ping Yao ne cesse d’évoluer à titre de cité Han sous le règne de la dynastie des Ming (1368-1644) et de celle des Ch’ing (1644-1911). Au XVIe siècle, elle devient une des premières villes commerciales du nord de la Chine, statut qu’elle conserve jusqu’à notre ère. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la communauté bancaire de Ping Yao domine l’activité financière en Chine. La première note de banque chinoise provient de cette ville.
Mr. Li Suping
Chief of the County Government

County Government Building Shuguanglu
Ping Yao, Shangxi Province, China
03100
Tel:
+86.354 562.4396
Fax:
+86.354 562.4297
Email:
450px-pingyao