• Année d'inscription

    1997

  • Secteur protégé

    Centre historique de São Luís

  • Fonction historique

    Ville stratégique (point de départ de la colonisation), militaire (bastion contre les Amérindiens) et portuaire.

  • Statut administratif

    Chef-lieu de l’état de Maranhão.

Situation et site

La ville est située à proximité de la mer, dans le nord-est de l’état de Maranhão, à l’extrémité de la pointe formée au confluent du Bacanga et de l’Anil.

Morphologie urbaine

L’ensemble des bâtiments historiques couvre environ 200 hectares au confluent des fleuves Bacanga et Anil. Le centre original de la ville, qui date de la fin du XVIIe siècle, établit par son plan rectangulaire un modèle pour l’expansion urbaine des siècles suivants. C’est le premier exemple de plan en damier appliqué au Brésil. Ayant été une riche ville commerciale, São Luís a gardé un grand nombre de somptueux manoirs et de maisons revêtues de marbre comptant plusieurs étages.

Même les petites maisons modestes possèdent des façades exceptionnelles embellies de façon unique par des azulejos (carreaux) portugais. La stagnation économique du XXe siècle a permis de bien conserver la ville, tant sur le plan morphologique qu’architectural.

Critères d'inscription

Le centre historique de São Luís do Maranhão est un exemple exceptionnel de ville coloniale portugaise (critères iii et iv) qui a su s’adapter aux conditions climatiques de l’Amérique du Sud équatoriale et préservé de façon remarquable l’harmonie entre le tissu urbain et l’environnement naturel (critère v).

Repères historiques

  • En 1612, un fort français est construit sur le site d’un village hispano-portugais existant depuis 1531. La citadelle est baptisée “ Fort Saint-Louis ” en l’honneur du roi de France, Louis XIII.
  • Après la bataille de Guaxenduba en 1615, les forces portugaises chassent les Français et s’emparent du fort. Elles le conserveront par la suite, sauf entre 1641 et 1643, période d’occupation néerlandaise. C’est grâce à la collaboration de la population indigène que les Portugais réussissent à reprendre le fort.
  • Au milieu du XVIIe siècle, de nouveaux plans de défense et d’urbanisation sont dressés pour São Luís. Contrairement à d’autres villes coloniales portugaises comme Rio de Janeiro, Recife et Olinda, on introduit à São Luís un plan rectangulaire qui permet une expansion rapide de la ville au cours des décennies suivantes. Vers 1800, São Luís compte déjà plus de 10 000 habitants.
  • Au XVIIIe siècle, la ville connaît une forte croissance économique grâce au commerce des esclaves d’Afrique et à une union commerciale avec la ville voisine, Alcântara. L’exportation de riz et de coton amène une prospérité urbaine qui continue de s’accroître au cours des XVIIIe et XIXe siècles.
  • Le pouvoir économique de São Luís se reflète dans un aménagement urbain très complexe comprenant des tramways et dans la régie des eaux, des égouts et de l’électricité. Cette infrastructure historique a été conservée dans son ensemble en raison de la stagnation économique au XXe siècle. Ainsi, les caractéristiques historiques de la ville sont encore présentes aujourd’hui.
Mr. Edivaldo Holanda
Mayor
Prefeitura de São Luís do Maranhão
Palácio La Ravardière Av. Pedro II S/N - Centro
São Luís, MA, Brazil
CEP: 65010-904
Tel:
+55.98 3212.8012 / 3212.8049
Fax:
+55.98 3212.8007
Email:
semgov@elo.com.br