• Année d'inscription

    1997

  • Secteur protégé

    Paysage culturel de Hallstatt- Dachstein/Salzkammergut

  • Fonction historique

    ville minière et commerciale.

Situation et site

Située dans la région du “ Salzkammergut ” dans les Alpes orientales, Hallstatt-Dachstein est encerclée par les provinces de Haute-Autriche, de Styrie et de Salzbourg. Noyau de ce paysage culturel, la ville de Hallstatt s’étend au pied des montagnes du Dachstein, le long du lac de Hallstatt (“ Hallstättersee ”).

Morphologie urbaine

La ville de Hallstatt s’étend sur une bande étroite entre le pied de la montagne du Salzberg et le bord du lac de Hallstatt. Du côté du Mühlbach, les déchets miniers accumulés au fil des siècles servent de promontoires artificiels surplombant le lac. Entourée de maisons dans le style du gothique tardif, la place du marché de forme triangulaire représente le noyau du vieux Hallstatt avec son église catholique paroissiale, l’église Sainte-Marie, que l’incendie de 1750 a peu endommagé.

Par contre, la partie sud de la ville, “ in der Lahn ”, date principalement du XVIIIe siècle, la majeure partie ayant été construite après 1750 dans le style du baroque tardif. Les maisons typiques de Hallstatt, hautes et étroites, tiennent compte de l’espace restreint et de la topographie escarpée de la ville. Il y subsiste encore quelques bâtiments exceptionnels de la fin de l’époque médiévale tels que le “ Rudolfsturm ”, édifié à la fin du XIIIe siècle dans le but de protéger des installations salinières souterraines.

Critères d'inscription

La région alpine du Hallstatt-Dachstein/Salzkammergut est un exemple exceptionnel de paysage culturel d’une immense beauté et d’un grand intérêt scientifique (critère iv) qui témoigne d’une activité économique humaine fondamentale (critère iii), le tout s’intégrant à un monde harmonieux et réciproquement bénéfique.

Repères historiques

  • Les découvertes archéologiques abondantes de la vallée du Salzberg, située au-dessus de la ville actuelle de Hallstatt, révèlent que le site était habité dès le deuxième millénaire av. J.-C. Grâce à l’exploitation des mines salinières, la région a connu très tôt une période de prospérité économique dont témoignent de nombreux vestiges architecturaux et artistiques de qualité exceptionnelle.
  • En raison de la richesse archéologique du site, on désigne aujourd’hui “ culture de Hallstatt ” la première phase de l’âge du fer en Europe.
  • Au XIVe siècle, ayant obtenu l’autorisation de la couronne d’Autriche d’organiser les marchés, la ville de Hallstatt connaît une période de renouveau. Un statut spécial est accordé à certains citoyens, c’est-à-dire les “ Salzfertiger ” ou producteurs de sel. Leurs maisons, les “ Salzfertigerhäuser ”, représentent un exemple unique d’architecture artisanale du bas Moyen Âge.
  • En 1750, un terrible incendie détruit la majeure partie du centre médiéval de Hallstatt. Les nouvelles constructions sont marquées par le baroque tardif qui caractérise la ville encore aujourd’hui.
  • Au début du XIXe siècle, l’industrie salinière connaît une dernière période de prospérité associée à la guerre contre la France napoléonienne. Toutefois, la restauration de la paix entraîne un brusque déclin.
  • En dépit des innovations technologiques découlant de la révolution industrielle, le site d’exploitation salinière de Hallstatt est définitivement abandonné en 1965.
  • Au moment où le site industriel connaît son déclin, on commence à reconnaître les qualités esthétiques, culturelles et naturelles de la région. Dès le milieu du XIXe siècle, Hallstatt attire des artistes, écrivains et peintres, aussi bien que des touristes qui profitent des bains publics d’eau salée.
Mr. Alexander Scheutz
Mayor of Hallstatt

Seestraße 158
A-4830 Hallstatt, Austria
Tel:
+43.6134/8255
Fax:
+43.6134/8255-33
Email:
gemeinde@hallstatt.ooe.gv.at